Politisation du secteur éducatif sous la Rupture: L’appartenance politique des enseignants exigée sur une fiche d’identification

1 035

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Alors qu’on s’attendait à la fin de la politisation du secteur éducatif avec l’avènement de la Rupture, la réalité est toute autre et reste davantage inquiétante. Et pour preuve, il circule sur la toile depuis ce lundi, 13 janvier 2020, une fiche technique d’identification des instituteurs de la région pédagogique 43: Covè-Zakpota, laquelle exige de ces derniers, la précision de leur appartenance à l’un des deux partis politiques soutenant le Chef de l’Etat: le Bloc républicain et l’Union progressiste ou autres partis. Un fait qui fait jaser la toile. Pour beaucoup, il s’agit d’une lutte hypocrite contre la politisation de l’administration précisément du secteur éducatif. Il importe, en effet, face au fait, de se demander à quoi servira cette précision d’appartenance politique des enseignants. Pourquoi avoir précisé expressément les partis de la mouvance sur la fiche? Veut-on contraindre les enseignants à adhérer aux partis politiques soutenant les actions du gouvernement? Si des critiques plus ou moins acerbes ont amené le Chef région pédagogique, à demander aux directeurs d’écoles primaires et maternelles de retourner lesdites fiches vierges, beaucoup dénoncent un phénomène qui crétinise les cadres de la République. L’enseignant est-il désormais obligé de faire la politique? Pour Thierry Dovonou, enseignant et syndicaliste, il s’agit d’une bêtise absolue. Il s’agit d’un acte inadmissible et qui mérite que des responsabilités soient situées dans les plus brefs délais. Le ministre des enseignements maternel et primaire devra sévir et prendre des sanctions administratives à l’endroit des responsables concernés. A moins qu’il approuve l’initiative.

- Advertisement -

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite