Amélioration de la qualité des soins grâce à 5S Kaizen-TQM: Des experts japonais outillent des facilitateurs nationaux

897

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Agence japonaise de coopération internationale (Jica-Bénin), soucieuse du bien-être des populations béninoises, œuvre pour une amélioration de la qualité des soins et des services de santé. Ainsi, deux experts japonais ont été sollicités pour renforcer les compétences des acteurs du système sanitaire en vue d’une meilleure appropriation de l’approche qualité 5S Kaizen-TQM. Du 07 au 09 janvier 2020, une douzaine d’acteurs ont été conviés à une importante formation à l’Infosec de Cotonou….

- Advertisement -

Venus des six formations sanitaires pilotes de l’approche qualité 5S Kaizen-TQM, les facilitateurs nationaux de la mise en œuvre de l’approche ont été aguerris davantage sur les méthodologies susceptibles de faciliter l’appropriation de l’approche. Ceci, dans l’optique de garantir des soins de qualité et de services performants de santé aux patients. Plusieurs modules ont été donc abordés durant cette formation qui se déroule du 07 au 09 janvier 2020. A en croire, Dr Dénis Sossa, chef service assurance qualité au niveau du ministère de la santé, la présente formation s’avère nécessaire étant donné que les objectifs fixés sont encore loin d’être atteints malgré les progrès enregistrés, selon une évaluation faite en octobre 2019. Si des actions ont souvent été initiées pour améliorer la qualité des soins dans les hôpitaux, il a été constaté en 2012 qu’elles n’étaient pas harmonisées. D’où la nécessité de doter le Bénin, d’une politique nationale de qualité. Ce qui fut effective depuis 2013. Mais d’énormes défis demeurent et restent une préoccupation, estime Dr Dénis Sossa. Et selon ses dires, l’adoption de l’approche 5S Kaizen-TQM reste un acte pour changer la donne. A titre illustratif, il a cité la Tanzanie qui est désormais perçue comme un modèle en Afrique grâce à cette approche japonaise pourtant introduite au Bénin depuis 2007 et mise en œuvre dans six hôpitaux pilotes à savoir le Cnhu, le Chu-Mel, l’hôpital de zone d’Abomey-Calavi ; de Suru-Léré, de Ouidah et d’Allada. Sollicités par la Jica-Bénin, deux experts japonais ont accompagné les acteurs nationaux dans l’élaboration des manuels et modules de formation. Faut-il le préciser, après la mise à disposition du manuel de formation, trois hôpitaux sur les six ont organisé une formation interne sur l’approche 5S Kaizen en se référant au manuel. Dans la dynamique de renforcer la qualité des soins et des services de santé, trois professionnels de santé et cinq personnels du ministère de la santé étaient récemment en Tanzanie tandis que le chef service assurance qualité de la Direction des hôpitaux était au Japon pour une formation de trois semaines. La Jica-Bénin entend donc contribuer à une harmonisation des approches de qualité de soins et surtout à leur meilleure appropriation dans les formations sanitaires.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite