La loupe : Quitus fiscal

607

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Pour les néophytes, les élections municipales et communales arrivent loin devant là-bas.

Pour les politiciens avertis c’est déjà maintenant. D’ailleurs le dépôt des listes de candidatures est prévu probablement pour le 17 mars au regard du nouveau code électoral.

C’est pour cela que les différents états-majors affûtent leurs armes et préparent activement la guerre électorale. Pour la mouvance présidentielle, les choses ont tellement évolué que l’opinion aura droit dans quelques petites semaines à l’installation des équipes de campagne du Bloc Républicain et de l’Union Progressiste. Ça c’est en ce qui concerne les préparatifs organisationnels.

Du point de vue de la stratégie et de l’élimination de l’adversaire, on apprend que la liste du Parti du Renouveau Démocratique risque d’être confrontée à l’épineuse question du quitus fiscal. Il y a donc de l’électricité dans l’air.

Tout le monde sait aussi désormais que le défaut de quitus et la non participation d’un parti, fut il grand, aux élections n’émeuvent guère le pouvoir.

“Vous-mêmes vous savez que rien ne m’effraie”

A chacun de faire le possible pour se mettre en règle même si on sait que ça devient magique sous nos cieux, et que pour une virgule placée tardivement il peut vous êtes signifié que votre disqualification est absolument évidente. Sans recours…..

Quid de l’opposition? On n’en sait rien encore. Si pour le PRD qui se réclame de la mouvance présidentielle contre l’évidence, rien n’est clair, qu’en sera-t-il des résistants?

Une chose est certaine, des surprises désagréables ont toutes les chances de prospérer.

 

Dine ABDOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite