Lancement Fip édition 2020: Le rendez-vous annuel de la promotion culturelle et cultuelle

910

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La ville de Porto-Novo, Capitale du Bénin a accueilli, samedi 4 janvier 2020, la 4ème édition du Festival International de Porto-Novo (FIP). C’était au Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo avec la présence des ministres du gouvernement dont celui de la culture Jean- Michel Abimbola  qui s’est joint au Maire de la ville de Porto-Novo Emmanuel Djima Zossou assisté  de ses homologues conseillers. Le préfet du département de l’Ouémé Joachim Apithy était aussi aux côtés du maire Zossou pour ce lancement  officiel du Festival International de Porto-Novo (FIP 2020). Les Ministre des sports, Oswald Homeky,  celui du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys, le Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou , sans oublier les Ambassadeurs de Chine, des Pays-Bas et de la France au Bénin qui, par leur présence à ce lancement du FIP, ont donné un cachet spécial à l’événement. La scène a laissé voir un spectacle satirique inaugural très intéressant sur l’histoire de Xogbonu, des origines à nos jours.

Placée sous le thème « Gu ou Ogu, figure emblématique de la technologie et de l’innovation dans la constellation des vodûn : épistémologie d’un vodùn pionnier du développement durable », l’édition de cette année durera 8 jours pendant lesquels la ville de Porto-Novo présentera ses plus beaux tableaux culturels, cultuels et artistiques à travers des activités grandeur nature. C’est du moins ce qu’a laissé entendre le Maire Emmanuel Djima Zossou dans son allocation de lancement du festival. A titre illustratif, il a cité des expositions au musée Honmê, au Musée VODUN Isembayé, un  marché du festival qui offre une foire commerciale sur le génie créateur des Béninois et des Africains, des spectacles et animations de tous genres au Village du Festival, installé sur l’esplanade extérieur du Palais des gouverneurs, et des spectacles de théâtre et de musique, pour ne citer  que ces activités-là.

        Au nom du gouvernement, le Ministre Jean Michel Abimbola n’a pas manqué de saluer l’initiative. «…Le Festival International de Porto-Novo est une opportunité de réaffirmer et de louer l’ambition du Chef de l’État de mettre l’outil touristique au service du développement économique du Bénin. Il assure une visibilité plus grande et un intérêt certain pour le Bénin, ses cultures, ses efforts à mettre en lumière ses richesses touristiques, sa volonté d’être désormais un modèle de croissance économique et de développement humain durable… », a-t-il dit.

            Il faut noter que juste  après l’ouverture du festival, le public et les invités ont eu droit au spectacle inaugural intitulé « Renaissance », un spectacle satirique sur l’histoire de Xogbonu, des origines à nos jours inventé et mis en scène par l’homme de culture et de théâtre, Alougbine Dine.

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite