Session ordinaire du Comité sectoriel du dialogue social : Oswald Homeky engagé aux côtés des travailleurs

715

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La salle de conférence du ministère des Sports a abrité, mardi 31 décembre 2019, les travaux de la session ordinaire du Comité sectoriel du dialogue social. Une session qui a permis aux participants d’échanger sur les conditions de vie et de travail des employés du ministère des Sports. Elle a été ouverte par le ministre Oswald Homeky qui a invité les participants à un dialogue franc, fait de bonnes résolutions.

La session du Comité sectoriel du dialogue social a eu lieu, la veille du nouvel an. Dans un climat olympique, cette session qui a réuni toutes les branches du ministère des Sports aura permis aux participants de faire le point du dialogue social entre les différentes parties afin  de trouver des approches de solutions aux revendications pour un climat apaisé dans l’administration dudit ministère. Le Directeur administratif et financier, Eric Dansou, dans son mot introductif a laissé entendre que l’objectif de ce cadre de concertation est d’étudier les revendications et d’échanger de façon consensuelle sur les besoins des travailleurs. Ce cadre, s’articulera, a-t-il poursuivi, autour de l’examen et de l’amendement de la plateforme revendicative des syndicats. C’est pourquoi, Hermann Chabi, secrétaire général du Syntra-Jsl s’est réjoui de la tenue de la session qui, à l’en croire, revêt une importance capitale dans le cadre des négociations avec les partenaires sociaux. Pour lui, il s’agira d’échanger sur les avantages à octroyer au personnel et à l’instauration des pratiques sportives pour tous. Dans son message d’ouverture, le Ministre des sports Oswald Homeky a fait savoir aux participants que le chef de l’Etat béninois Patrice Talon apporte de l’importance au dialogue social. «Nous avons à cœur de maintenir et de renforcer le dialogue social», dira-t-il. Selon ses propos, il est conscient des efforts consentis par les employés quant aux conditions de travail. «Nous allons continuer par travailler pour améliorer ce climat», a ajouté le ministre Oswald Homeky qui s’engage à faire le maximum pour que le personnel soit heureux et travaille dans les bonnes conditions. «Il n’y aura pas de réticence à améliorer vos conditions de vie et de travail», a rassuré le ministre Oswald Homeky.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite