Santé : Les arthrites

1 488

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’arthrite est une inflammation de l’articulation.. Cette inflammation peut toucher une articulation (monoarthrite) ou plusieurs articulations (polyarthrite).

 

L’articulation est la zone de jonction entre deux ou plusieurs os. Entre les pièces osseuses se trouve aussi du cartilage, des ménisques et des ligaments.

Les arthrites peuvent atteindre tous les âges et sexes et être d’origines diverses.

Une arthrite se reconnait par les signes suivants :

  • Douleur permanente avec réveil durant la nuit, gonflement et chaleur des articulations concernées,
  • Coincement matinal des articulations touchées ou autour de celles-ci dont la durée dépend de la cause de l’arthrite,
  • Diminution des mouvements des articulations touchées

A cette arthrite peut s’associer d’autres symptômes, de la peau, des yeux, de la bouche, des poumons, du tube digestif, du système génito-urinaire et évoluer dans un contexte de fièvre, d’amaigrissement et de fatigue.

La recherche de la cause dépendra du contexte, de la durée de l’arthrite, des symptômes associés, du sexe ainsi que de l’âge du patient.

Chez la femme, elles sont le plus souvent d’origine auto-immune (la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux systémique, etc..).

Chez l’homme en fonction de l’âge, on retrouve les arthrites d’origine métaboliques (goutte) surtout chez les adultes de la quarantaine en surpoids et bon-vivant, et auto-immune.

Chez l’enfant de moins de 16 ans, elles sont regroupées sous le terme d’arthrite juvénile idiopathique qui regroupent un ensemble de rhumatismes dont les causes restent inconnues.

Les arthrites d’origine infectieuse peuvent affecter tous les âges et sexes surtout dans notre contexte d’hygiène précaire. Elles surviennent le plus souvent chez des patients drogués, sidéen, diabétiques ou ayant un rhumatisme inflammatoire chronique (polyarthrite rhumatoïde). Ces infections peuvent être aigues ou chroniques.

Le diagnostic repose en plus de l’interrogatoire et l’examen du patient, sur le bilan radiographique et biologique (sang, liquide articulaire et urine).

La prise en charge se fait par le rhumatologue en collaboration avec le chirurgien orthopédiste et le kinésithérapeute et a pour objectif :

  • De lutter contre la douleur et le coincement articulaire
  • De s’opposer à l’évolution naturelle de la maladie

Le traitement symptomatique est basé sur les antidouleurs, anti-inflammatoires et la mise au repos des articulations concernées.

Le traitement étiologique dépend de la cause de l’arthrite, les antibiotiques , les antirétroviraux et  les antiparasitaires pour les infections, les immunosuppresseurs pour les rhumatismes inflammatoires chroniques.

Dans les arthrites d’origine métaboliques, un régime particulier doit être suivi en plus des traitements sus-cités.

 

Docteur Soglo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite