Pobè : Des sacrifices pour conjurer les mauvais sorts prédits en 2020 au Bénin

606

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les prêtes et dignitaires du Fâ du département du Plateau, ont, sous l’égide du président de l’association des guérisseurs traditionnels du Bénin, Moïse Laïlo, fait samedi à Pobè des sacrifices afin de conjurer les mauvais sorts prédits au sujet du Bénin au cours l’année 2020.

 

Selon le président des guérisseurs traditionnels du Bénin, Moïse Lailo, il est important de faire les rituels et sacrifices recommandés par le Fâ pour que les mauvaises révélations s’éloignent du peuple béninois.

A l’en croire le signe révélé suite à la consultation faite par le collectif des prêtres du Fâ de l’ère culturelle Yoruba quelques jours plus tôt, a indiqué des directives à suivre et prévoit surtout des sacrifices à faire pour bannir tous les mauvais sorts prédits pour le Bénin pour l’année 2020. De Elègba à Ifâ en passant par Ogou, souligne le président des guérisseurs traditionnels du Bénin, les prêtes de Fâ ont entretenu toutes les divinités nécessaires avec ce qu’il faut et fait diverses prières pour le bonheur du peuple béninois.

- Advertisement -

Aussi, ont-ils invoqué les divinités à accompagner les dirigeants à divers niveaux dans leurs missions et exhorté le peuple Béninois  à aider le Chef de l’Etat à réussir son mandat.

Rappelons que le signe sorti de la consultation faite le 04 décembre dernier par le collectif des prêtres du Fâ de l’ère culturelle Yoruba est « Ogunda bédé » qui a prédit entre autres, la multiplication des faits criminels, la paix et une explosion démographique notamment la naissance des enfants de sexe masculin pour le Bénin en 2020.

Abp.info.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite