Appui des sociétés publiques aux disciplines sportives: La Sogema s’engage à accompagner trois athlètes béninois

597

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Un protocole d’accord a été signé entre la Fédération béninoise d’athlétisme (Fba) et la Société de gestion des marchés (Sogema), ce lundi 30 décembre 2019 à la salle de réunion de ladite société. Un protocole qui permettra à la Sogema de soutenir l’athlétisme béninois. Pour l’année 2020, la Sogema s’engage à accompagner trois athlètes béninois dans leur formation sportive.

Didier Kiki (spécialiste des 100m et 200m), Aïchatou Aboudou et Sylvain Azonhin (spécialistes des 800m et 1500m) sont les trois athlètes retenus par la Fba. Ils auront le soutien financier et matériel de la Sogema durant leur formation sportive et lors des rendez-vous sportifs nationaux et internationaux. Le protocole d’accord signé entre les deux parties vient confirmer la volonté de la Sogema à soutenir le sport béninois. Un vœu du Président Patrice Talon qui, dans sa volonté d’accompagner les disciplines sportives, à instaurer la taxe pour le développement du sport, demandant aux sociétés publiques et privées de soutenir les disciplines sportives de leur choix. «Et la Sogema a fait son choix sur la Fba. La Sogema s’engage à accompagner trois athlètes», confirme le Directeur général Armand Gansè. A l’en croire, les trois athlètes bénéficieront d’un encadrement technique conséquent sur le territoire national ou international pour la réalisation de performance de qualité. «Cet appui devra permette aux athlètes de pratiquer l’athlétisme conformément aux exigences du haut niveau», a fait savoir le Directeur de la Sogema. «Ce choix honore l’athlétisme béninois», se réjouit le Président de la Fba Vieron  Dégon. Selon ses dires, les trois athlètes bénéficieront de tout l’accompagnement nécessaire aux fins de révéler par leur prestation, le Bénin sur les stades d’ici et d’ailleurs. «Les trois athlètes bénéficieront pour l’un (Didier Kiki), d’une admission au Centre de développement de l’athlétisme africain de Lomé et pour les deux autres, d’une formation rigoureuse et professionnelle sur le territoire national sous l’égide d’un encadrement technique de qualité», a-t-il précisé avant d’ajouter que les bénéficiaires garderont à l’esprit leur investissement à la défense des couleurs de la Sogema et se rendront disponibles pour l’entreprise quand les circonstances l’exigeront.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite