Lutte contre l’impunité et renforcement de l’Etat de droit: Le Rapport de suivi des plans d’action Sni validé

326

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à la lutte contre l’impunité et au renforcement de l’Etat de droit en République du Bénin (Palired) par Transparency international et son Contact national, Social watch Bénin, il a été organisé, une mission de suivi de la mise en œuvre des plans d’action sectoriels liés au Système national d’intégrité (Sni). Un  atelier de validation du rapport de ladite mission s’est tenu, jeudi 19 Décembre 2019, dans la salle de conférence du ministère de l’Economie et des finances (Mef) de Cotonou.

Faire le point de la mise en œuvre des plans d’action sectoriels Système national d’intégrité (Sni) par les différentes institutions étatiques et non étatiques concernées et identifier les besoins d’appuis techniques des points focaux Sni dans ces institutions, c’est l’objectif de la rencontre qui devait aboutir, avec les amendements, réserves, contributions et toutes autres informations pertinentes des parties prenantes, à la validation du rapport par les parties prenantes au Sni. En effet, suite à une évaluation du Système national d’intégrité menée par Transparency international en 2016, à la demande du gouvernement béninois et sur financement de l’Union européenne, la Délégation de l’Union européenne en République du Bénin et Transparency international ont signé un contrat en août 2019 pour la mise en œuvre d’un nouveau programme intitulé « Programme d’appui à la lutte contre l’impunité et au renforcement de l’état de droit en République du Bénin », dont l’objectif général est de contribuer à la mise en œuvre de réformes dans les domaines de la lutte contre la corruption et du renforcement du contrôle. Ce programme vise à donner effet aux recommandations formulées dans le rapport de l’évaluation du Sni du Bénin et du plan d’actions prioritaires et générales y afférent. C’est dans ce contexte qu’une mission de suivi de la mise en œuvre des plans d’action sectoriels liés au Sni de la République du Bénin a été réalisée et a abouti à un rapport provisoire qui est soumis à la validation des parties prenantes.

Pour un rapport de qualité

Une volonté politique affirmée à tous les niveaux de prise de décision, et une appropriation des plans d’action sectoriels Sni par toutes les parties prenantes, sont des conditions incontournables de succès, a fait savoir Samuel Kaninda, Conseiller régional Afrique Tranparency international. Il a adressé ses remerciements aux autorités Béninoises, pour leur engagement soutenu et leur leadership, qui permet la bonne mise e  œuvre du Palired, ainsi qu’à toutes les autres parties prenantes. Pour Alessandro Tedesco, représentant la délégation de l’Union européenne au Bénin, le bilan appelle à un engagement renouvelé pour le Sni, et invite à la redynamisation du dispositif institutionnel de mise en œuvre du plan d’action.  Il espère donc que l’approche contradictoire de la démarche du suivi de la mise en œuvre du Sni, à travers la validation, permettra d’améliorer le rapport avec des contributions pertinentes des acteurs présents. Et à en croire l’Inspecteur général des finances représentant le ministère de finances, Facinou Zisson, au-delà de la validation, il y a lieu que des initiatives soient prises pour revisiter de fond en comble le plan d’action du Sni, afin d’éviter que le rendez-vous de 2020 ne soit raté. Il a émis le vœu que la contribution des uns et des autres puisse permettre d’améliorer la qualité du travail.

Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite