Assemblée nationale : Loi des finances exercice 2020 votée

805

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après les travaux en commission, les députés de la huitième législature se sont retrouvés en plénière, hier jeudi 19 décembre 2019, au Palais des gouverneurs, à Porto-Novo où à l’unanimité ceux-ci ont adopté le budget de l’État exercice 2020. C’était en présence du ministre de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni et celui de la Justice Sévérin QuenumAinsi au titre de l’année 2020, la loi de finances a une ambition évaluée à  1986,910 milliards de FCFA équilibrée en recette et en dépenses  Il est en hausse de 109,367 milliards F Cfa, soit un taux de 5,8 % par rapport à celui de l’année 2019 en cours d’exécution. Il postule un taux de croissance de 7,6 %, un déficit budgétaire de l’ordre de 1,8 % du Produit intérieur brut en amélioration de 0,4 % par rapport au niveau attendu en décembre 2019. Ces chiffres annoncent la maîtrise du taux d’inflation en 2020.

 

- Advertisement -

Plusieurs mesures sociales sont prévues dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de la protection sociale. Il a aussi ce programme qui consistera à recruter à la charge de l’Etat, 2000 diplômés à placer dans les entreprises publiques et privées pour une période de deux ans qui démarre en 2020. Le budget 2020 prévoit également un allègement de la fiscalité pour les ménages et les entreprises ; la conséquence est qu’il y aura moins d’impôts à payer pour les Béninois. Le nombre d’impôts passe de 48 en 2019 à 35 en 2020.

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite