Après l’expulsion de son Ambassadeur au Bénin : L’Ue répond du tic au tac

1 045

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le diplomate Zacharie Richard Akplogan ne sera plus l’Ambassadeur béninois accrédité auprès de Bruxelles. Et pour cause, son renvoi par le Conseil de l’Union européenne (Ue) a été prononcé hier, jeudi 19 décembre 2019, soit un mois pratiquement après que les autorités béninoises ont décidé d’expulser Oliver Nette, chef de la délégation de cette même Ue au Bénin. 

 

- Advertisement -

L’Ue règle ses comptes avec le Bénin, dans l’affaire Oliver Nette. Contrairement à ceux qui ont tôt fait de penser qu’elle a déjà passé l’éponge sur le renvoi de son Ambassadeur au Bénin, elle prouve le contraire. « Le chef de la mission de la République du Bénin près de l’Union européenne sera déclaré persona non grata. Cette décision fait suite à la décision du gouvernement béninois de déclarer le chef de la délégation de l’Ue au Bénin persona non grata », a ainsi avisé le Conseil de l’Europe, pour entériner sa décision. Ainsi, Zacharie Richard Akplogan, doit lui aussi quitter Bruxelles, illico presto. De ce fait, l’Ue contexte matériellement l’expulsion de l’allemand Oliver Nette pour ‘’activités subvertisses’’, par les autorités béninoises. Et pour cause, elle a depuis cette décision du gouvernement béninois du 20 novembre dernier manifesté son désarroi, quant à l’attitude du Bénin, à l’endroit d’Oliver Nette. Laquelle attitude, l’Ue a d’ailleurs en son temps qualifié d’injustifiée et contraire aux normes diplomatiques. A l’aune donc de cette prompte réaction de l’Europe à l’endroit du Bénin, allons-nous vers un bras de fer entre ces deux partenaires ?

Janvier GBEDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite