13ème édition du festival des cauris demandés : Serge Mahoutondji Guézo assure la régie générale

619

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Un trophée fait de lui l’ambassadeur du Fescauri dans la sous-région)

- Advertisement -

C’est un événement culturel important, le deuxième plus grand festival qui se déroule au Mali après le festival de Ségou. Et pour le compte de cette édition 2019, de l’expédition coordonnée par l’entrepreneur et promoteur culturel Majou Yatara, c’est le jeune et dynamique communicateur et manageur culturel, Serge Mahoutondji Guézo, qui a eu le privilège d’exporter son expertise dans cette aventure. Le festival des cauris demandés est un événement qui vise, selon son délégué général, à promouvoir les valeurs traditionnelles du Mali. Il s’agit d’une aventure qui met sous les projecteurs les arts ancestraux. Alors en 13 éditions c’est seulement la deuxième fois que les membres du comité d’organisation du Fescauri ont voulu nommer un ambassadeur. La tout première ambassadrice c’était l’artiste Fatoumata Diawara. Et cette fois-ci les organisateurs ont jeté leur dévolu sur le Bénin en plaçant leur confiance sur le jeune Serge Mahoutondji Guézo qui, mine de rien, a décroché des félicitations de la part des participants au festival après avoir faire montre d’une talent atypique à la régie et à la communication de l’événement. Ce trophée d’ambassadeur vient donc lancer un nouveau défi au nominé, puisqu’il a désormais la lourde charge d’assumer et de mérité ce titre qu’il porte désormais. Et déjà, les signaux sont lancés. Serge Mahoutondji Guézo et son équipe ont  déjà à cœur d’œuvrer d’arrache-pied pour que ce festival qui aujourd’hui a plus d’une décennie d’existence, puisse être véritablement installé sur son propre site. « Ce projet nous tient vraiment à cœur et il faut que nous parvenons à relever ce grand défi. « Je suis content de la manière dont tu assures la régie. Pour une première fois sur un festival de ce genre ici j’ai eu droit à du professionnalisme » témoigne le premier responsable de l’événement au sujet de Serge Mahoutondji Guézo qui actuellement séjourne au Mali où il continu d’apporter de son expertise.

 

TG     

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite