Mairie de Cotonou : Gnonlonfoun sur les chantiers d’asphaltage

537

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après la descente effectuée à Akpakpa en Août dernier sur les chantiers du projet asphaltage,   le Maire de la Ville de Cotonou Isidore GNONLONFOUN était à nouveau sur le terrain, ce lundi 16 décembre 2019.

 

Ce périple qui a conduit la délégation municipale sur les chantiers du 7ème au 13ème arrondissement vise d’une part, à s’enquérir de l’état d’avancement des travaux, d’autre part à s’imprégner des difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises ayant à charge la réalisation desdits ouvrages.

 

Il ressort des échanges avec les techniciens que les travaux évoluent normalement avec un taux global d’exécution de 59%. Après avoir exprimé sa satisfaction par rapport à ce constat, l’autorité municipale a invité les entreprises à tout mettre en œuvre pour respecter le délai contractuel prévu en Avril 2020.

 

- Advertisement -

Pour le Maire Isidore GNONLONFOUN, ces travaux  permettront d’améliorer les conditions de vie des populations riveraines. En effet, a –t-il expliqué, ces ouvrages, une fois achevés, auront des impacts certains sur la mobilité urbaine et l’embellissement de la ville. « Il serait aisé à nos populations de circuler librement sur ces ouvrages afin de vaquer à leurs occupations », a-t-il ajouté.

 

C’est pourquoi, en sa qualité de Maire de la plus grande commune bénéficiaire du projet asphaltage, Isidore GNONLONFOUN a tenu à saluer le gouvernement pour la réalisation effective de ce projet ambitieux qui va transformer la ville de Cotonou. Il en a profité pour rappeler aux auteurs d’acte d’incivisme la nécessité de suivre les directives demandées pour le respect strict des biens publics. Toutefois, le Maire envisage reprendre la traque contre les occupants illégaux des artères publiques en vue de garantir la sécurité aux usagers en cette période de fêtes de fin d’année.

 

A noter que le Maire était sur le terrain avec ses deux adjoints que sont respectivement Augustin HOUESSINON et Isaac AHIVODJI.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite