Non installation des membres du Conseil national de l’éducation : Qu’est-ce qui bloque?

449

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Confirmés par le gouvernement qui, en sa séance du Conseil des ministres, a rendu publique la liste définitive, les membres du Conseil national de l’éducation (Cne) nouvelle version n’ont toujours pas pris service. Plusieurs mois après la désignation des membres, l’institution chargée de réfléchir sur la réforme du secteur éducatif n’est toujours pas fonctionnelle. Contactés, plusieurs responsables syndicaux du secteur de l’éducation affirment ne rien comprendre des raisons motivant cet état de chose. Si le gouvernement de la Rupture, selon le ministre Pascal Koupaki au cours de la 9ème Ag du Cne, fait de l’éducation l’un des leviers de développement économique du Bénin, il importe de se demander aujourd’hui si la réforme du Conseil national de l’éducation est toujours urgente et indispensable. Car, au regard des faits, il est difficile de s’expliquer le fait que le gouvernement n’ait pas rendu fonctionnelle jusqu’à ce jour, une institution aussi importante dans la mise en œuvre des politiques et l’orientation des réformes dans le secteur éducatif. Faut-il le rappeler, le Conseil national de l’éducation sera l’organe d’orientation, de coordination mais aussi de prise de décisions quant aux défis du secteur éducatif au Bénin. Mais jusque-là, plus rien ne bouge et rien ne rassure quant à une installation prochaine des membres dudit conseil. Une situation qui inquiète au regard du contexte actuel marqué par des problèmes dans le secteur éducatif.

- Advertisement -

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite