Promotion et respect des droits de l’homme au Bénin : Les Etats-Unis s’engagent aux côtés de la Cbdh

589

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Commission béninoise des droits de l’homme (Cbdh) peut désormais compter sur l’Ambassade des Etats-Unis au Bénin pour faire face aux défis liés aux droits humains. Jeudi, 12 décembre 2019, la Représentante Résidente par intérim de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), Jenelle Norin, a signé une lettre d’intention avec le Président de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH), Isidore Clément Capo-Chichi, pour faire la promotion de leur intérêt commun: la protection des droits de l’Homme au Bénin. Un acte fort matérialisé dans les locaux du ministère de l’économie et des finances, en présence de l’Ambassadeur des États-Unis près le Bénin, Patricia Mahoney.  Faut-il le souligner, la lettre d’intention initie et traduit l’engagement du Gouvernement des États-Unis à accompagner la Commission Béninoise des Droits de l’Homme pour qu’elle s’acquitte de son mandat en matière de promotion et de protection des Droits de l’Homme au Bénin, ainsi qu’en terme de réparation en cas de violation de ces droits. « Les États-Unis, à travers l’USAID, se réjouissent de la collaboration avec la CBDH en vue de l’aider à jouer efficacement son rôle d’institution de défense et de protection des droits de la personne au Bénin. La Mission diplomatique américaine continuera à soutenir vos efforts pour la réalisation d’une société juste et équitable où tous les citoyens sont épanouis, quels que soient leurs origines », a déclaré l’Ambassadeur Mahoney. L’Usaid entend donc  soutenir la Commission dans sa mission pour sensibiliser les communautés béninoises aux Droits de l’Homme et promouvoir la compréhension du public concernant son mandat. Un partenaire de taille pour la Cbdh.

 

- Advertisement -

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite