Pour une renaissance économique de la Ccib : Le GRE appelle les sceptiques à rejoindre le groupe gagnant

857

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les élections pour le renouvellement de la l’Assemblée consulaire à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib), c’est pour le 18 décembre 2019. Dans la course, le Groupe Renaissance économique (GRE), qui depuis quelques jours, sur le terrain, partage sa vision et échange sur ses chantiers prioritaires. Vendredi 13 décembre à l’hôtel Novotel, il était face aux électeurs des régions économiques de Cotonou (Atlantique et Littoral) et Porto-Novo (Ouémé et Plateau).

 

- Advertisement -

Le GRE, ce sont des patrons d’entreprise qui font leur preuve depuis des années dans la promotion du secteur privé. Ces hommes et femmes sont candidats dans tous les secteurs d’activité et régions économiques du Bénin. Selon Christiane Tossou, Manager de Cristal Tours et Ganna Hôtel, point focal du GRE à Cotonou, le GRE n’est pas créé à la faveur des présentes élections consulaires à la Ccib. C’est un creuset de réflexion pour une Ccib de qualité, bien gouvernée, au service des entreprises du Bénin, a-t-elle fait savoir. Le GRE existe depuis 2017 et est allé au contact d’opérateurs économiques dans tout le pays, a organisé une journée de réflexion en janvier 2018  sur le devenir de la Ccib. « Le GRE s’est déjà assigné une mission de veille et d’éveil… Cette mission continuera après les élections », a rassuré Madame Tossou en invitant les électeurs «  à donner l’onction au GRE pour une Ccib qui révélera la nation économique du Bénin au monde entier ». Pour Isidore Zinsou coordinateur adjoint du GRE, au regard du travail fait sur le terrain, plus rien ne peut empêcher le GRE de disposer de la majorité au terme du scrutin. « S’il y a des gens qui hésitent encore, dites-leur de venir…  À l’Assemblée consulaire, il n’y aura pas d’opposition », a-t-il martelé. Il sera appuyé par le coordonnateur du GRE, Christophe Tozo pour qui la Renaissance économique, c’est du concret, parvenir à réunir, main dans la main, des chefs d’entreprise autour d’une vision pour accompagner le gouvernement. Dans un cas de figure comme la fermeture de frontières par le Nigeria, il est inconcevable que le gouvernement soit seul à aller négocier une réouverture. D’où, selon le candidat Léonard Dossou promoteur de l’Agence Chez Vous et du Journal l’Economiste, il faut une Ccib orientée développement, qui puisse dynamiser les relations économiques entre le Bénin et le géant voisin de l’Est. Le GRE à travers son programme d’action semble mieux incarner cette future Ccib aux yeux de Léonard Dossou. C’est ce qui l’a d’ailleurs motivé à être candidat avec le groupe, dans le secteur service, à Cotonou. Entre autres candidats du GRE, on peut citer Charles Gangnon, Pdg de Prodicom et promoteur de Air Taxi Bénin, Arnaud Vidégla, Dg de la Shb, Dominique Sounlin, Administreur général de Kakes industry SA, Arnauld Akakpo, Pdg de la société Jnp.

JB

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite