En fin de visite au Bénin : El Hadj Diouf face à la presse

1 215

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le football béninois, le sport et l’éducation, le ballon d’or France Football 2019, la participation du Bénin à la CAN 2019, sa carrière et l’après carrière, ses expériences, son rôle de légende à la CAF, etc. Ce sont-là, quelques sujets que l’ancien Lion de la Teranga, El Hadj Diouf, a eu à aborder avec les hommes des médias. Ceci, en présence du patron des sports Oswald Homeky qui n’a pas manqué d’apporter sa touche. C’était vendredi 13 décembre 2019 à la salle de Conférence du ministère des Sports.

 

Dans cet exercice de question-réponse, c’est le Ministre des sports Oswald Homeky qui a planté le décor. Pour l’autorité, l’arrivée de la gloire du football africain au Bénin est un tremplin pour le régime. Et, il s’agira entre autres, de donner une nouvelle dimension au sport béninois. Selon ses propos, la mobilisation des légendes africaines autour du sport béninois est l’occasion pour faire du Bénin, un grand pays. Cette visite de courtoisie et de travail est donc à l’actif du Bénin ; surtout que le Sénégalais est porteur de projets pour le développement du Football béninois. El Hadj Diouf a d’ailleurs laissé entendre que sa venue pourrait constituer pour le Bénin, l’opportunité d’expérimenter peut-être un autre équipementier pour les Ecureuils. «Je travaille pour Puma», fait-il savoir tout en soulignant que rien n’est encore décidé. L’autre sujet abordé par l’ancien ballon d’or africain est l’éducation et le football féminin. Il reste convaincu qu’on ne peut parler d’éducation sans le sport. «J’ai été un enfant de la rue. On ne peut plus faire l’éducation sans le sport. C’est pour ça, on doit accompagner la jeunesse», confie-t-il. Il va, à cet effet, exhorter tous les jeunes footballeurs béninois à la discipline afin qu’ils puissent s’affirmer à travers ce qu’ils savent faire.

La position de Diouf sur le Ballon d’or 2019…

El Hadj Diouf n’a pas manqué d’évoquer l’actualité concernant le ballon d’or 2019. A l’en croire, de façon objective, Messi mérite de prendre le ballon d’or. Seulement, déplore-t-il, Mané mérite mieux que la 4e place. Selon lui, il devrait être à la place de Cristiano Ronaldo. «Sans Mané et Salah, Liverpool gagne. Mais sans Messi, le Barça n’est rien», a-t-il caricaturé. Se prononçant sur la gestion à la CAF, l’ancien joueur de Rennes et de Liverpool affirme, «C’est vrai que tout n’est pas rose, mais beaucoup de choses ont changé».

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite