Insertion professionnelle des enfants de rue : Le leitmotiv de Cirque Association Noudagbé

532

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Bientôt une tournée nationale de cirque)

 Cirque Association Noudagbé est un groupement à caractère social né depuis 2011 au Bénin et qui a pour but de recueillir des enfants de la rue afin de leur garantir une vie professionnelle équitable, à partir du cirque. En prélude à sa tournée nationale de cirque qu’elle organise  dans quelques semaines, cette Association à travers ses dirigeants a présenté à la presse au monde extérieur ses pensionnaires, avec une démonstration à la clé, des activités auxquelles ces derniers s’adonnent. C’était hier, jeudi 12 décembre 2019 à son siège à Cotonou.

Du 27 février au 30 mars 2020, Cirque Association Noudagbé parcourra une dizaine de villes béninoises. Ce périple qui aura pour occasion de sensibiliser et de positiver les enfants de rue et défavorisés, sera aussi une opportunité pour les 20 pensionnaires de ce centre social, de démontrer pourquoi la rue ne doit plus être le chemin de prédilection des enfants et jeunes, délaissés. Dans sa prise de parole au cours de cette cérémonie de présentation, le Président de l’Association, Rama-Yao Koudoro, après avoir fait à l’assistance un résumé de l’historique de l’Association, a laissé entendre que l’activité de cirque est juste un chemin par lequel, ses pensionnaires doivent prendre part, pour aboutir à d’autres métiers s’ils le désirent. « Le métier ici n’est pas exclusivement le cirque. Ils peuvent exercer plus tard après l’initiation, une activité de leur choix. Au cours de cette tournée en question, ces enfants expliqueront à d’autres enfants encore dans la rue, pourquoi ils sont partis et ce qu’ils sont devenus aujourd’hui », a-t-il expliqué, tout en n’oubliant pas de remercier l’Association allemande Kamaro, qui à l’entendre est un de leur partenaire privilégié. Malgré sa survie, Cirque Association Noudagbé exprime encore plusieurs besoins pour son bon fonctionnement et son indépendance. Parlant de ces besoins, son Directeur artistique, Segun Olabisi en a beaucoup évoqué et a tenu remercier l’Union européenne qui à l’entendre, ne ménage acon effort pour leur venir en aide. Les invités présents à cette cérémonie ont à la fin eu droit, à une séance de démonstration et de savoir-faire en matière de cirque, de la part de quelques pensionnaires du centre.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite