Enlèvement des marins au Port de Cotonou: Les otages enfin libérés, l’enquête se poursuit

440

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Lire le communiqué de la compagnie maritime)

Arrivé en rade le 28 octobre 2019 au  Port autonome de Cotonou, le navire “Bonita“ a été attaqué dans la matinée du samedi, 2 novembre 2019 avec neuf membres de l’équipage kidnappés dont le commandant du navire. Plus d’un mois après, les recherches sont désormais fructueuses et les otages ont été libérés au Nigéria, selon un communiqué de la compagnie. Selon le communiqué, la police béninoise poursuit les enquêtes avec la collaboration de l’Ouganda. Lire l’intégralité du communiqué !

Communiqué de la compagnie Ugland

Nous sommes ravis de confirmer que tard vendredi soir, le 6 décembre 2019, les neuf membres d’équipage du MV Bonita détenus en otages, ont été libérés au Nigéria et emmenés dans un endroit sûr dans le Sud du Nigéria, après 35 jours de captivité.

Tous les membres d’équipage ont subi des examens médicaux vendredi et samedi. Le médecin a déclaré que les neuf hommes étaient aptes à voler / voyager samedi. Inutile de dire que la captivité a été une expérience très difficile pour eux. Les membres d’équipage recevront des soins supplémentaires et un suivi après leur arrivée aux Philippines. Ugland continuera de travailler avec nos membres d’équipage tout au long de leur processus de récupération.

Après avoir été transportés en toute sécurité hors du Nigéria, les membres de l’équipage sont maintenant arrivés en toute sécurité à Manille, aux Philippines, pour retrouver leurs familles et leurs collègues.

Des représentants du siège de l’Ugland à Grimstad (Norvège) et d’autres parties ont activement participé au processus de rapatriement des otages et ont été présents au Nigéria et aux Philippines.

Nous sommes très reconnaissants et soulagés que l’équipage soit maintenant libre et de retour chez lui. Le président Øystein Beisland a déclaré: «Nous sommes vraiment heureux que les neuf membres d’équipage soient maintenant réunis avec leurs familles et aient à cœur leur bien-être. Je tiens au nom de l’entreprise à remercier sincèrement toutes les parties qui ont contribué à résoudre cette situation difficile ».

La priorité inconditionnelle de l’Ugland est de ramener les neuf membres d’équipage qui ont été emmenés par des pirates du MV Bonita le 2 novembre 2019, dans un lieu sûr.

Pendant le week-end, les membres d’équipage qui n’ont pas été emmenés ont retrouvé leurs familles à Manille, aux Philippines.

Notre chef de bureau ainsi que des collègues de l’agence de recrutement aux Philippines ont attendu à l’aéroport de Manille pour les recevoir. Ils ont été ensemble dans un hôtel pour un examen médical et un débriefing.

Le MV Bonita a quitté Cotonou, Bénin, jeudi la semaine dernière, avec un nouvel équipage à bord.

Cette semaine, le directeur principal de l’équipage, M. Vidar Røinås (photo) du siège de l’Ugland à Grimstad, en Norvège, a rendu visite au MV Bonita à quai à Cotonou, au Bénin.

  1. Røinås a aidé à faciliter les changements d’équipage pour les équipages à bord qui souhaitent retrouver leurs familles aux Philippines dès que possible, ce qui est parfaitement compréhensible. De nouveaux membres d’équipage sont à bord. Le MV Bonita devrait quitter Cotonou d’ici la fin de la semaine, si le temps le permet.

Les familles des neuf membres d’équipage enlevés du MV Bonita ont été réunies aujourd’hui aux Philippines. La réunion a été organisée par l’entreprise qui est l’agence d’équipage d’Ugland aux Philippines depuis plusieurs décennies. Ugland est avec l’agence de recrutement, fournissant aide et soins aux familles dans une période difficile.

Le président Øystein Beisland déclare: Il est impératif pour l’Ouganda de prendre soin et de réconforter les familles qui traversent des périodes d’incertitude et d’inquiétude.

La police béninoise enquête sur l’incident à bord du MV Bonita le samedi 2 novembre 2019. L’Ouganda coopère pleinement et soutient cette enquête.

Notre effort pour mettre nos neuf membres d’équipage en sécurité est notre principale priorité. Nous travaillons sans relâche sur cette question.

Afin de prendre soin de l’équipage restant à bord, un traumatologue et un prêtre seront disponibles à bord dans un proche avenir. Le spécialiste en traumatologie a une vaste expérience de la gestion de ces incidents similaires.

Ugland accueillera les membres d’équipage qui choisissent de rentrer. Des plans pour remplacer un équipage sont en cours.

L’incident en cours est une situation grave pour l’Ouganda, en particulier pour nos marins. Nous faisons tout notre possible pour ramener les neuf membres d’équipage enlevés du navire en lieu sûr. Øystein Beisland, président, souligne que c’est notre plus haute priorité.

Nous avons été et sommes en contact permanent avec l’équipage restant à bord. Leur état est considéré comme bon, compte tenu de ce qu’ils ont vécu. Des soins de santé et un suivi sont offerts au besoin. Tout l’équipage est philippin.

Ugland a des évaluations continues de la situation en matière de sécurité dans les zones où nos navires opèrent. À la lumière de l’incident en cours, nous réexaminons si nos navires devraient naviguer dans cette zone.

Nous pouvons confirmer que le capitaine du MV Bonita est l’un des neuf membres d’équipage enlevés du navire. En dehors de cela, nous n’avons pas de nouvelles informations sur l’incident.

Nous travaillons en permanence sur la situation et faisons de notre mieux pour mettre les neuf membres d’équipage en sécurité. Leurs familles seront réunies dès que possible.

Les autres membres d’équipage à bord du navire sont tous pris en charge et sont en bon état malgré les circonstances. Si les autres membres d’équipage souhaitent débarquer du navire et rentrer chez eux, cela sera pris en compte.

Notre vraquier MV Bonita a été arraisonné par des pirates très tôt samedi matin au large de Cotonou / Bénin alors qu’il était au mouillage.

9 membres d’équipage ont été retirés du navire pendant qu’elle attendait que le poste d’amarrage déchargerait le fret entrant, le gypse.

L’équipage restant a informé les autorités locales et Bonita est arrivé aux côtés de Cotonou plus tard dans la journée.

L’équipe d’intervention d’urgence d’Ugland gère cette situation conformément aux plans d’urgence et elle est en contact avec les autorités compétentes.

Les familles des membres d’équipage ont été contactées et seront tenues informées par Ugland.

Dans l’intérêt du bien-être des membres d’équipage, Ugland ne fera aucun autre commentaire concernant la situation.

D’autres mises à jour seront fournies au fur et à mesure que de nouvelles informations confirmées seront disponibles et diffusées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite