Coopération bénino-allemande : Pro-Educ prend fin sur une note de satisfaction

760

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le projet « Appui au renforcement des capacités dans le secteur de l’éducation » (Pro-Educ), mis en œuvre par la GIZ sur mandat du BMZ, a organisé une réunion du Comité d’orientation et de suivi, jeudi 12 décembre 2019. Les travaux de cette 3e réunion qui consacre en même temps la clôture du projet, se sont déroulés à l’Infosec de Cotonou.

 

Cadre d’échange et de partage des différents résultats atteints et les produits réalisés dans le cadre du Pro-Educ, la réunion  constitue en même temps la dernière du projet, qui ferme définitivement ses portes en janvier 2020. En effet la coopération entre la GIZ et le ministère des Enseignements maternel et primaire (Memp) aura duré 9 ans dans la mise en œuvre de Proéduc qui, prévu au départ, juste pour une seule phase de 3 ans, a finalement connu 3 phrases, de 3 ans chacune. Au cours des trois phases, plus de 8 856 000 000 FCFA ont été mobilisés. Ces ressources ont permis entre autres : le renforcement des capacités organisationnelles des circonscriptions scolaires, le renforcement des capacités pédagogiques ou d’encadrement de sept cent onze (711) enseignants dont trois cent cinq (305) femmes, soixante-deux (62) Conseillers Pédagogiques et dix-huit (18) Chefs de Régions Pédagogiques dans les quatre départements d’intervention du projet, sans oublier les formations organisées pendant les éditions 2018 et 2019 des Universités de vacances du Memp au profit de huit cents (800) autres enseignants et la quasi-totalité des membres du corps d’encadrement sur les techniques et outils qui soutiennent les élèves dans leur propre processus d’apprentissage. Pro-Educ a également permis  le financement d’importants travaux en faveur de l’Institut national pour la formation et la recherche en Education (Infré), la production des annuaires statistiques et l’élaboration des cartes scolaires dans onze (11) circonscriptions scolaires.

Pérenniser les acquis

Pour la Chargée de projet, Corinna Breitag-Heinz, la rencontre est  un moment très crucial en ce sens qu’elle offre l’occasion de présenter les récoltes, les produits, les approches, et les résultats  du travail abattu ensemble. La directrice résidente de GIZ Bénin, Dr. Petra Wagner, a pour sa part,  salué l’intervention de qualité des différentes structures du ministère dans le pilotage du projet. « Vous êtes à coup sûr les voix les plus autorisées et les plus écoutées pour que ces pratiques innovantes introduites par Pro-Educ ne s’arrêtent pas en si bon chemin », a-t-elle lancé aux participants. La Cheffe de coopération de la République fédérale d’Allemagne, Birgit Joussen a pour sa part exhorté les autorités béninoises à se référer au personnel déjà constitué sut le terrain, en vue de profiter de leur compétence, pour mieux aborder la prochaine phase de coopération, axée sur la formation professionnelle. Et selon les propos du ministre des Enseignements maternel primaire, la contribution de la coopération allemande aux côtés du système éducatif béninois a porté d’excellents fruits. Salimane Karimou a, au nom de l’État béninois et de son Chef, réitéré sa profonde reconnaissance aux plus hautes autorités de la République Fédérale d’Allemagne pour les efforts sans cesse déployés pour accompagner le Bénin dans son développement. Il a fini ses propos en  saluant la qualité de la contribution et l’engagement des responsables de l’ambassade d’Allemagne, de la GIZ et de Pro-Educ ainsi que leurs personnels.

 

Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite