Présentation du budget de la HCJ : Marie Cécile de Dravo Zinzindohoué a fait son plaidoyer

645

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Marie Cécile de Dravo Zinzindohoué, présidente de la Haute Cour de Justice (HCJ) était, jeudi 5 décembre 2019, devant la représentation nationale pour présenter son budget et faire son plaidoyer afin que le budget de son institution connaisse un accroissement les années prochaines.

 

“Un exercice traditionnel” c’est à cela que s’est donnée la présidente de la HCJ  Marie Cécile de Dravo Zinzindohoué face aux députés réunis au sein de la commission budgétaire. On note que cette dernière a aussi fait un plaidoyer à l’Assemblée nationale en ce qui concerne les besoins et les moyens  nécessaires pour faire fonctionner son institution. Au titre de l’année 2020, le montant du budget de la Haute Cour de Justice est resté sensiblement le même que celui de l’année dernière. “Nous avons effectivement des projets qui nécessitent plus  de moyens que ceux qui nous sont alloués (…) Je dirai que notre passage au Parlement a été un exercice serein où les députés ont été très sensibles à ce qui a été dit. Le budget que nous avons eu pour 2019, c’est pratiquement un abattement de près de 46℅ des budgets antérieurs de mes prédécesseurs.

- Advertisement -

Il y a des députés qui ont même fait des plaidoyers à notre place. C’est pour vous dire que tous les honorables députés qui étaient présents ont été très sensibles au montant du projet de budget et très intéressés par les projets que la haute juridiction porte pour l’année prochaine. Par exemple, comme projet phare, la Haute Cour de Justice ambitionne organiser un colloque courant premier trimestre 2020. Un autre exemple de projet, c’est l’arrivée de notre homologue de la Haute Cour de Justice du Mali au Bénin pour une visite et qui était porteur d’un projet sous-régional à savoir la création d’une Association des Hautes Cour de Justice Africaines. Il a déjà fait le tour de plusieurs Capitales africaines. Il est arrivé au Bénin pour nous expliquer le contenu de ce projet qui est déjà à une étape très avancée. Les statuts sont déjà prêts. Nous en avons parlé et nous avons exprimé tout notre intérêt de représenter le Bénin au sein de cette institution. Nous l’avons exprimé à notre homologue malien qui a été mandaté par les autres hautes juridictions pour pouvoir porter le projet (…)  Nous leur proposons d’abriter les premières assisses qui vont porter création de l’Association des  Hautes Cours de justice Africaines. Voilà des projets phares que nous portons déjà pour l’année 2020 et qui ont besoin d’être soutenus, qui ont besoin de moyens et qui rehaussent aussi l’image de l’État de droit et de la démocratie au Bénin où la justice est le socle même de cette démocratie..” a-t-elle expliqué pour finir.

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite