Vih/sida : La commune d’Abomey s’illustre par un fort taux de séropositifs dans le Zou

770

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La commune d’Abomey bat le record du nombre de personnes infectées par le VIH/Sida, parmi les neuf (09) communes du Zou, a soutenu dimanche à Abomey, lors de la célébration, de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, la représentante des ONG dans la lutte contre le VIH/Sida, Mme Naïmath Lagnika.

Environ quarante huit (48) personnes atteintes du virus du Sida, dont vingt sept (27) cas de co-infection dans le rang des jeunes, se retrouvent et dans la commune d’Abomey, d’octobre 2018 à ce jour. Abomey est suivie de la commune de Covè, 2ème et Agbangnizoun, 3ème commune du département à contenir des taux élevées de personnes vivant avec le VIH. Le taux de prévalence du VIH/Sida étant de 0,7 pour cent dans le département du Zou, selon les études zéro prévalence de 2017.
Dans son adresse à l’assistance constituées en majorité de jeunes élèves et apprenants de divers corps de métiers, le préfet Firmin Kouton, a rappelé l’importance de cette 31ème édition de la JMS, « Les organisateurs communautaires font la différence ». Cette commémoration, selon l’autorité préfectorale, se veut un instant de rappel des acquis des engagements de tous les acteurs vis-à-vis de la prévention et la prise en charge des personnes infectées. Aussi, poursuit-elle, c’est une opportunité de mobilisation de nous, acteurs des secteurs public et privé, et des partenaires au développement, afin de renforcer les engagements pour une réponse efficace, en vue de l’élimination de la pandémie du VIH/Sida.
Cette célébration permet par ailleurs, selon le préfet, de rendre hommage aux organisations communautaires dans la riposte au VIH/Sida, pour le rôle essentiel joué.

Abp.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite