Marquage Libre : Debout comme un seul homme !

274

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En accédant en phase de poules, tout le monde s’était levé comme un seul homme pour saluer cet exploit qu’on pourrait qualifier d’inédit. Mais depuis, plus rien. Elle est devenue orpheline, et donc livrée à elle-même. Pourtant, durant les préliminaires, surtout au dernier tour, c’était l’enfant chéri de tout un peuple. Les prières allaient dans tous les sens, les soutiens également étaient de tous les côtés. Mais depuis, force est de remarquer le manque d’accompagnement à l’endroit de l’unique représentante béninoise en compétition africaine de la CAF. Est-ce un oubli ou une mauvaise foi ? En tout cas, après sa déculottée au Maroc (3-0) face à Rc Berkane, Esae Fc est de nouveau face à une autre page de son histoire. Une victoire au DC Motema Pembe relancera le groupe C auquel appartient le club béninois, d’ailleurs qualifié de petit poucet. Ce petit club de l’Afrique de l’Ouest (né en 2000 sous le nom de Adjobi) a besoin du monde derrière lui, ce dimanche 8 décembre au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Il veut continuer à écrire la suite des pages de son histoire, et donc, aura besoin d’un peuple unit derrière. Dimanche prochain, Esae Fc aura besoin plus que jamais d’un soutien de taille et la mobilisation devient impérative pour inquiéter les Congolais. A l’arrivée, en effet, c’est le Bénin qui sera célébré. Un Bénin qui s’est fait découvrir à la dernière Can en Egypte et qui devra continuer la légende à travers Esae. Certes, l’adversaire n’est pas un petit calibre mais face à son public, Esae peut oser défier le club congolais. Si, accéder en phase de poules est un objectif déjà acquis, avoir un premier succès dans cette campagne devient un défi à relever et le peuple aura son rôle à jouer… Debout comme un seul homme derrière Esae !… C’est désormais la norme.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite