Communales et locales 2020 : Guerre d’attributs entre Fcbe et Fcdb en gestation

1 845

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il n’est plus un secret pour personne que les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et la Force cauris pour le développement du Bénin (Fcdb), sont deux partis politiques pourtant distincts, mais qui partagent quasiment les mêmes attributs. Cette lubie pourtant proscrite par la nouvelle Charte des partis politiques en vigueur au Bénin, risque de coûter la participation aux prochaines échéances électorales à ces deux formations politiques, si l’une parmi elles, arrive à mettre en exécution sa menace de trainer l’autre, devant les tribunaux.

 

Prévues pour mai 2020, les élections communales et locales sauf cataclysme, approchent à grands pas. A quelques six mois de ces joutes électorales, les neuf partis politiques reconnus par le Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique au Bénin, sont ceux qui sont pour l’instant, en lice. Pendant que certains parmi eux à savoir le Bloc républicain (Br), l’Union progressiste (Up) ou encore le Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) ; s’affairent et aiguisent leurs arsenaux en vue de ratisser large pour le compte de ces communales et locales, deux autres partis que sont les Fcbe et la Fcdb s’apprêtent par contre, à entrer dans une guéguerre sans rémittence, de logo. En effet, depuis un moment, il se susurre avec insistance que l’une de ces deux formations politiques qui partagent presque les mêmes attributs, a l’intention de saisir la justice, afin que cette dernière l’aide éventuellement à s’approprier les attributs en question, au grand dam de l’autre. Ceci, d’autant plus que la loi sur la Charte des partis politiques, interdit toute accointance d’emblèmes, entre deux partis politiques. Ce plan en gestation, au cas où il est mis en exécution à travers la saisie des tribunaux, aura à coup sûr comme principale conséquence, la non-participation à ces élections, du camp perdant. Seulement, que cela soit les Fcbe ou la Fcdb, aucun d’eux n’a intérêt à s’adonner à ce jeu malsain, dans ce gotha politique actuel où rien n’est encore si sûr. Puisque, les Fcbe ont déjà assez de problèmes à l’interne, pour encore vouloir en rajouter un autre, d’aussi gros et répugnant, si l’idée doit naître d’eux. Quant à la Fcdb qui n’a pas fini de lutter contre elle-même afin de prouver aux béninois qu’elle est une formation politique de l’Opposition, toute idée d’elle et allant dans le sens de déclencher à présent une telle lutte, sera un soupçon de plus. Si, ce parti a déjà assez de problèmes d’occupation de terrain et constamment traité d’être l’antichambre du pouvoir en place, ce ne sera pas un conflit avec les Fcbe, qui le rendra blanc comme neige ou encore puissant. A moins que le système en place, veuille se servir de lui, pour empêcher les Fcbe et par ricochet l’Opposition d’aller une fois encore, à ces prochaines élections.

 

Janvier GBEDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite