4èmes Journées scientifiques du Cames à Ouidah : La valorisation des résultats de recherche préoccupe

488

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Démarrés officiellement ce lundi, 02 décembre 2019, les travaux des 4èmes Journées scientifiques du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) prennent fin ce jeudi, 05 décembre 2019 à l’Institut régional de santé publique (Irsp) de Ouidah. La valorisation des résultats de recherche est au cœur des échanges…

- Advertisement -

Réunie à Ouidah dans le cadre des 4èmes Journées scientifiques du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames), la communauté scientifique se préoccupe de la valorisation des résultats de recherche et leur modèle économique. Venus des pays comme le Mali, Gabon, Niger, Togo, la Côte d’Ivoire, Congo, Togo, la France, l’Allemagne, Madagascar, Bénin, les participants harmonisent leurs connaissances et expériences autour de la problématique. L’autorité rectorale de l’Université d’Abomey-Calavi, Professeur Maxime da CRUZ a noté l’importance des enjeux de la valorisation des résultats de recherche et leur modèle économique qui trouvent leur pertinence dans la résurgence des problèmes supposés résolus par la recherche. Selon ses propos, la présente rencontre reste une opportunité pour le renforcement de capacités des acteurs, de présentation et de valorisation des résultats des projets mis en œuvre depuis les 3èmes journées qui se sont déroulées à Abidjan en 2017, asseoir une stratégie performante de communication, partager les expériences des Etats membres dans les secteurs de la recherche et de l’innovation puis enfin, mettre en place un comité de suivi interne et transversal des résultats. Quant à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Professeur Eléonore Yayi, elle a souligné que le thème des présentes journées scientifiques est en phase avec le Programme d’actions du gouvernement. Lequel programme souligne le rôle prépondérant que doivent jouer les universités et centres de recherches dans la restructuration économique du pays. Pour l’autorité ministérielle, il est aujourd’hui d’une impérieuse nécessité pour les universités de produire des contenus scientifiques en prise avec les besoins de progrès et de valoriser les résultats des recherches. Ceci, dans le but d’accompagner le développement économique des différents pays. Une visite guidée des produits scientifiques exposés dans les stands a été organisée. Les participants ont eu droit à une série de communications sur des thématiques en lien avec la valorisation des résultats de recherche. Notons que la cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence du secrétaire général du Cames, Professeur Bertrand Mbatchi.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite