Sakété : Elle passe de vie à trépas suite à un avortement

192

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une jeune dame de la trentaine est passée de la vie à trépas lundi au quartier Dégoun-Agbogbè dans l’arrondissement1 de la commune de Sakété, a appris l’Agence Bénin Presse de source concordante.
Selon les informations recueillies, la victime qui n’est plus sous le toit d’un homme et qui vie auprès de ses parents à Sakété, serait tombée enceinte d’un aide-soignant ambulant. Ce dernier, étant sorti la veille avec la dame, est revenu la déposer dans la soirée après l’avoir fait avorter, a-t-on rapporté.
Ayant fait une hémorragie chronique, renseignent les témoins, la jeune dame a fini par rendre l’âme.
Informés, les éléments du commissariat central de Sakété se sont portés sur les lieux pour les constats d’usage. Les parents de la victime se sont catégoriquement opposés à la décision de la police républicaine de déposer le corps à la morgue pour mener des enquêtes.
Après plusieurs heures de négociations infructueuses, les hommes en uniforme ont dû laisser le corps à la famille éplorée qui avançait des raisons religieuses pour l’inhumation.
L’auteur de la grossesse, le supposé aide-soignant, est, depuis lors, introuvable.

Abp.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite