Entretien avec Harold Avodagbé : «Je veux réussir au foot»

161

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Auteur d’un bon début de saison (2019-2020) avec trois buts à son actif, le milieu de terrain, Harold Avodagbé est devenu l’un des éléments importants de la Jeunesse Athlétique de Cotonou (JAC), club de l’élite du championnat béninois, Vitalor Ligue 1. A 19 ans, l’ancien sociétaire des Requins de l’Atlantique, après avoir joué les sélections de catégories d’âges (Junior, Espoir) et la sélection locale, poursuit son rêve de devenir un grand joueur. Dans un entretien qu’il nous a accordé, il dévoile ses ambitions.

Dites-nous ce qui vous a motivé à devenir footballeur ?

Ce qui m’a motivé à devenir footballeur professionnel, c’est l’amour que j’ai pour le foot depuis tout petit. Cela a  toujours été ma plus grande passion. Et devenir un jour, un grand joueur sera mon plus grand bonheur.

Pourquoi aviez-vous fait l’option d’être un  milieu de terrain ?

C’est là où je me sens le plus à l’aise. De plus, j’ai une bonne vision du jeu. Ce qui me permet d’être un relai entre la défense et l’attaque.

Quel est votre objectif en tant que joueur ?

Comme tout jeune joueur, continuer de travailler et améliorer ma performance afin de signer dans un grand club un de ces beaux jours.

C’est qui votre idole et pourquoi lui ?

Rire !!! Mon idole a toujours été Cesc Fabregas. Lui, parce qu’il se projette vite vers l’avant. Et sur le plan technique, il est très bien, balle au pied et surtout propre aussi dans ses relances. Je vois qu’on a un peu de choses en commun.

Pour terminer, avez-vous une idée sur ce que vous feriez après votre carrière ?

Bon pour l’instant, je me concentre juste sur ce que je fais. Je ne pense pas à ce que je ferai après ma carrière. Je veux réussir au foot après, ce sera plus facile pour moi de faire un choix par rapport à la suite.

D.T. (Coll)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite