37ème session du Conseil d’Administration de l’Eamau : Eléonore Yayi obtient la confiance de ses pairs

202

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Le Bénin a encore un an pour poursuivre les réformes)

Les travaux de la 37ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (Eamau) se sont déroulés ce vendredi, 29 novembre 2019 au Novotel de Cotonou. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée dans les locaux du ministère des affaires étrangères. Au cœur des échanges, de nouvelles orientations dont l’adoption du système LMD, le projet de budget 2020 de l’école…

 

Démarrée depuis le 27 novembre 2019, la réunion des ministres des pays membres de l’Eamau s’est achevée par la 37ème session du Conseil d’administration de l’école, pôle d’excellence et de référence en Afrique. Ravie de la forte mobilisation des représentants des pays membres, la ministre béninoise de l’enseignement supérieur et présidente du Conseil d’administration de l’Eamau, Eléonore Yayi a salué les résultats probants enregistrés par l’institution régionale depuis sa création.

En dehors du Gabon et du Sénégal, les 12 Ministres présents ou représentés ont apprécié et validé le rapport des experts avec amendements et noté avec satisfaction les efforts de l’équipe dirigeante, conduite par la ministre béninoise de l’Enseignement supérieur Eléonore Yayi Ladékan, dans l’exécution du budget et le partenariat avec l’Université Senghor d’Alexandrie et la France pour la mise en place d’un master professionnel Transport et mobilité durable dans les villes africaines. Le conseil a décidé de passer à la durée d’un an du PCA mais compte tenu du leadership offensif de la PCA, a porté la date d’effet après la fin du mandat actuel. Ainsi le Bénin aura encore un an pour opérer de réformes dans cette école afin de la mettre au cœur de sa mission dans les États membres et le monde entier. Entre autres dossiers à examiner, l’adoption du système Lmd et projet du budget 2020 de l’institution ainsi que le mandat de l’équipe dirigeante. Ainsi, la rencontre de Cotonou est perçue comme un tournant décisif dans la marche vers le système Lmd. Selon Moussa Dembélé, directeur général de l’Eamau, ce centre d’excellence régional s’est construit un parcours, une identité remarquable sur l’échiquier de formation en architecture et développement des villes.

Procédant à l’ouverture des travaux, le ministre du cadre de vie et du développement durable, Didier Tonato a fait savoir que pour l’atteinte de l’Odd 11 dans un contexte de changement climatique, l’Eamau se doit de contribuer à accroître la résilience et réfléchir aux enjeux de développement des villes africaines.

Les amendements importants apportés par le Conseil se présentent comme suit:

– le renouvellement de l’équipe dirigeante avec un contrat de performance à chaque responsable,

– La mise en place d’outils adéquats pour le recrutement de la prochaine équipe dirigeante sous la coordination de la PCA.

– la mise en place par la PCA d’un auditeur externe pour le contrôle de gestion des finances de l’Ecole.

– le Plaidoyer des Ministres de tutelle pour la prise en compte des diplômes de métiers d’architecture dans la nomenclature des métiers de la fonction publique dans chaque Etat,

– le plaidoyer pour le paiement des cotisations de solidarité des Etats membres. A cet effet il est à saluer l’effort remarquable du Bénin à travers les instructions du Chef de l’Etat pour maintenir la 1ere place reconnue au Bénin en matière de respect des engagements.

-Renouvellement du mandat de l’équipe dirigeante.

Après de riches et profondes discussions dans une atmosphère éclatante de responsabilité et de nouveaux défis à relever par les parties, les travaux ont pris fins aux premières heures du lendemain.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite