Coopération bénino-nipponne : Des investisseurs japonais en mission de prospection au Bénin

566

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’ambassade du Japon et le gouvernement du Bénin ont organisé jeudi 28 novembre 2019, une session d’ouverture de la mission japonaise de prospection des opportunités d’investissement au Bénin. Les travaux se sont déroulés sous l’égide du ministre d’État chargé du plan et du développement et de l’Ambassadeur du Japon près le Bénin, en présence des ministres béninois de l’Energie, de la Communication et du Cadre de vie. C’était à Novotel hôtel de Cotonou.

- Advertisement -

La rencontre marque l’ouverture de la mission d’une vingtaine d’entreprises japonaises pour explorer les opportunités d’investissements au Bénin. Une initiative qui fait suite à la 7eme Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad7), qui s’est déroulée à Yokohama au Japon, du 28 au 30 août 2019 et aux échanges que le Chef de l’Etat béninois et sa délégation ont eus avec les investisseurs privés japonais en marge de la Conférence. L’une des conclusions fortes de cette conférence est l’engagement du premier Ministre japonais, Shinzo Abe, de favoriser l’installation des investissements privés japonais en Afrique. Le montant annoncé pour ces investissements est de plus de 20 milliards de dollars US durant les trois prochaines années. Pour l’Ambassadeur du Japon près le Bénin, l’arrivée de la mission japonaise pour explorer les opportunités d’investissements au Bénin, est un signe de la détermination ferme du Japon de passer de la promesse à l’action. Ce qui traduit, à en croire ses propos, la préoccupation constante du gouvernement du Japon, à contribuer davantage à l’essor socio-économique du Bénin. « La mission au Bénin marque le point de départ du fluxeur croissant japonais au Bénin », a déclaré S.E.M. Kiyofumi Konishi. Il a exhorté la partie béninoise à bien orienter ces hommes d’affaires japonais vers les différents secteurs attractifs. Il a fini en rassurant la mission de son accompagnement. « Notre gouvernement veut pleinement s’impliquer dans cette initiative pour faire profiter au maximum notre pays. », a indiqué le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement. Le secteur privé béninois est prêt à nouer des partenariats fructueux avec vous pour le développement de vos affaires, a signifié Abdoulaye Bio Tchané. Il a émis le vœu au nom du gouvernement, que les différentes discussions soient fructueuses et constituent le début d’une véritable coopération entre les secteurs privés des deux pays.
Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite