Chu-Mel : Conditions déplorables d’hospitalisation des enfants

771

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Reconnu depuis toujours comme un centre hospitalier de référence et de recours en matière de santé maternelle et infantile, le Centre hospitalier et universitaire de la mère et de l’enfant (Chu-Mel ou ex Homel) semble depuis peu, loin de garantir encore de meilleures conditions d’hospitalisation aux patients notamment les enfants. Un tour dans cet hôpital très fréquenté pour se rendre à l’évidence. Trois enfants malades et souffrant de maux différents se retrouvent sur le même lit avec des risques de contamination. Pendant qu’un enfant souffrant du paludisme par exemple, y est conduit, il se trouve contraint de partager le même lit avec un enfant victime d’incendie et un autre souffrant peut-être de maladies cutanées. Si le personnel soignant déplore également la situation, les nouvelles dispositions légales encadrant l’exercice en clientèle privée dans le secteur de la santé seraient à l’origine de cet état de chose. Faut-il le préciser, l’hôpital dispose de 254 lits dont 55 pour enfants, 48 berceaux et 12 couveuses. Si l’on peut se réjouir que les services d’urgences, accouchements, pédiatrie, les trois blocs de services mères, le laboratoire d’analyse et les deux blocs de services enfants fonctionnent 24h/24h, les conditions d’hospitalisation des enfants laissent à désirer et il importe que les gouvernants agissent dans les plus brefs délais.

- Advertisement -

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite