Visite des formations sanitaires réalisées par le Japon : 2A2BJ au contact des réalités au Chu-Mel et HZ d’Allada

1 165

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Amicale des anciens bénéficiaires des bourses japonaises (2A2BJ) a effectué vendredi, 22 novembre 2019, une descente dans deux hôpitaux de références réalisés avec l’appui du Japon. Les membres de l’Amicale étaient allés au contact des réalités au Centre hospitalier et universitaire de la mère et de l’enfant (Chu-Mel) à Cotonou et à l’hôpital de zone d’Allada.

 

Réalisée par le Japon dans le cadre de son aide publique au développement à hauteur de 14, 2 millions de dollars, la formation sanitaire Chu-Mel a été la première infrastructure visitée par les membres de l’Amicale qui, faut-il le préciser, se préoccupent de la gestion desdites structures ainsi que des performances réalisées. Dans sa présentation, Houenassi Eve a fait savoir que le Chu-Mel est un établissement de référence et de recours en matière de santé maternelle et infantile. Née de la fusion du Centre de santé maternelle et infantile (Csmi) et de l’Homel, le Chu-Mel offre des soins préventifs, curatifs et promotionnels ainsi que la formation des étudiants. Le Chu-Mel s’investit également dans la recherche scientifique. Inscrit dans la démarche qualité depuis 2003 avec neuf processus certifiés ISO 9001 version 2015, le centre hospitalier a adopté l’approche 5S Kaizen en 2007, la classe des mères en 2008 et les soins humanisés (accouchement en style libre) en 2009. Selon les explications de Houenassi Eve, l’hôpital dispose de 254 lits dont 55 lits enfants, 48 berceaux et 12 couveuses. Le comble est qu’ici, les services d’urgences accouchements, pédiatrie, les trois blocs de service mères, le laboratoire d’analyse et les deux blocs de services enfants fonctionnent 24h/24h. Dans l’optique de donner davantage satisfaction aux patients, il est prévu la création d’un centre d’assistance médicale à la procréation ; un service d’oncologie gynécologique ; un centre de récupération nutritionnelle. Très ravi de la démarche des anciens bénéficiaires des bourses japonaises, le Directeur du Chu-Mel, Lambert Loko Tonoudji a témoigné toute sa gratitude au gouvernement japonais. A l’en croire, le Japon est un partenaire privilégié. Cap a été mis ensuite sur l’hôpital de Zone d’Allada, réalisé par le Japon à hauteur de 17,8 millions de dollars. Composée de douze (12) unités de soins, la formation sanitaire s’est également inscrite dans la démarche qualité. Et selon Kingbe Henri, Responsable qualité de l’hôpital, un mécanisme est instauré pour favoriser une amélioration des performances. D’ailleurs, les performances réalisées jusqu’ici vont au-delà des prévisions. Quant au Directeur de l’hôpital, Vigan Modeste, il a rassuré des dispositions prises pour garantir la disponibilité du personnel soignant afin que les patients bénéficient d’une meilleure prise en charge. Les différents services ont été visités. Des manuels ont été offerts au personnel des deux formations sanitaires.

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite