Violences sexuelles en milieu scolaire : WANEP-Bénin en croisade contre le phénomène dans 16 collèges du Bénin

887

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les élèves du CEG Albarika de Parakou outillés pour une lutte efficace).

Les apprenants, apprenantes,  enseignants et personnel administratif du collège d’enseignement général de Albarika dans le premier arrondissement de la commune de Parakou, ont été outillés sur la lutte contre les violences sexuelles en milieu scolaire. Notamment, le harcèlement et les grossesses en milieu scolaire.

 

Cette séance de sensibilisation, qui avait pour thème : « Outiller les apprenants/es pour une réduction des grossesses et des violences sexuelles en milieux scolaires>, une initiative de West Africa Network for Peacebuilding (WANEP-Bénin).

 

Elle s’inscrit dans le cadre du projet 16 collèges, 16 foires aux informations de WANEP-Bénin avec l’appui financier de la coopération allemande GIZ. Cette sensibilisation vise à renforcer la capacité des élèves spécialement les filles à dénoncer les auteurs des violences sexuelles dont elles sont victimes, renforcer leur estime et confiance en soi, leur aptitude à se défendre face à une agression sexuelle et leurs connaissances en matière d’éducation sexuelle.  Cette foire est prévue pour se tenir du 22 novembre au 6 décembre 2019 dans 16 collèges.

 

L’objectif visé est de prévenir les violences sexuelles et les grossesses précoces en milieux scolaires. Il a été question de donner les outils nécessaires aux apprenants et apprenantes pour une lutte efficace contre les violences sexuelles.

 

Honorine Ayouba, directrice du CEG Albarika, a salué l’initiative de WANEP-BÉNIN.  Elle a reconnue l’existence du phénomène du harcèlement sexuel dans son collège et n’a pas manqué de remercier l’ONG pour l’organisation de cette sensibilisation qui va renforcer la lutte qui s’y menait.

 

Estelle Kassehin, représentante de l’ONG WANEP Bénin, a rappelé que l’objectif du projet est l’éradication ou la réduction considérable des grossesses et des violences sexuelles en milieu scolaire.

 

Pour elle, il n’est plus question d’obscurcir les consciences mais d’éveiller les esprits sur les conséquences néfastes du  harcèlement sexuel en milieu scolaire.

 

Une chorégraphie et un sketch sur le harcèlement entre professeurs élèves et élèves professeurs, sont venus lever les incompréhensions sur le phénomène.

 

Le responsable du Club Amour et Vie WANEP-Bénin du CEG Albarika, Moubarack Akobi, n’a pas tari de mots pour remercier tous les acteurs impliqués dans ladite séance de sensibilisation. Il a pris l’engagement au nom du club,  d’œuvrer à la mise en pratique des rudiments à eux donnés pour l’atteinte des objectifs de la lutte contre le harcèlement sexuel et les grossesses précoces en milieu scolaire.

 

La séance de sensibilisation a pris fin par la visite de divers stands installés afin de mieux expliquer aux apprenants les conséquences liées aux grossesses et harcèlement en milieux scolaires.

 

A travers ce projet, l’ONG WANEP-Bénin s’engage à l’épanouissement scolaire des apprenants et apprenantes dans les collèges sélectionnés afin que l’adage chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne soit une réalité.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite