Incursion de supposés douaniers nigérians à Adja-Ouèrè : Le Bénin hausse le ton, le Nigéria rassure…

995

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

De nouveaux rebondissements dans la situation relative à la fermeture des frontières nigérianes. La semaine dernière précisément jeudi, des voix se sont élevées pour dénoncer une incursion des douaniers nigérians sur le territoire béninois à Ita-Egbèbi, une localité de la commune d’Adja-Ouèrè située dans la zone frontalière entre le Bénin et le Nigéria. Ces derniers seraient repartis avec plusieurs sacs de riz, des téléphones portables et autres objets, selon l’Agence Bénin presse. Mécontents et désapprouvant cet acte susceptible de porter atteinte au relations entre les deux pays, les gouvernants béninois ont très tôt réagi. Ainsi, l’Ambassadeur du Nigéria près le Bénin a été interpellé.

Le Ministre des affaires étrangères et de la coopération a échangé avec l’Ambassadeur du Nigéria près le Bénin sur les derniers incidents survenus dans des zones frontalières entre les deux pays. Pour l’autorité ministérielle, il s’agit des actes inacceptables posés en cette période où les deux pays sont en négociation pour l’ouverture des frontières. « Nous sommes dans une dynamique de dialogue avec le Nigéria. Nous sortons d’une réunion tripartite qui a eu lieu à Abuja le 14 dernier, où nous avons trouvé une voie de sortie pour que les questions liées à la fermeture de la frontière, à la lutte contre les fraudes puissent être réglées de la manière la plus conforme aux traités de la Cedeao; de la manière la plus conforme aux traités internationaux. Donc en convoquant l’Ambassadeur du Nigéria, j’ai tenu à lui faire part du dépit de mon gouvernement, de la déception de notre gouvernement de voir qu’alors qu’au haut niveau des deux Etats, nous recherchons des solutions, des individus dans la chaîne de responsabilité à la base essaient d’envenimer la situation… Il y a des comportements qui ne sont pas acceptables et nous avons tenu à le dire de la manière la plus ferme. Nous sommes des peuples frères; mais il y a des limites qu’il ne faut pas dépasser », a confié le ministre au micro de l’Ortb et rapporté par des médias locaux. Convaincu de la nécessité de préserver les relations entre les deux pays, l’Ambassadeur Emmanuel Kayode Oguntuase a rassuré que le Nigéria ne reste pas indifférent face à ces actes condamnables. « Nous condamnons tout acte qui pourrait créer des tensions, des litiges entre les deux pays…Nous essayons actuellement d’identifier les responsables de ces actes au niveau de la région de Pobè. Les résultats de l’enquête qui est actuellement en cours seront connus incessamment », a-t-il promis. Rappelons que, selon les informations rapportées par des médias, des individus armés, en tenu militaire et douanière du Nigéria auraient fait irruption sur le territoire béninois et se seraient attaqués à des magasins de stockage de riz et autres produits importés appartenant à des commerçants du département du Plateau de cette localité du Bénin. «Ces nigérians… auraient défoncé les portes des magasins et tenu en respect les riverains pour se servir en des vivres et autres articles ainsi qu’en numéraire. A bord de quelques véhicules, les mis en cause auraient réussi à embarquer les objets volés et à prendre la tangente avant l’arrivée sur les lieux d’une équipe mixte de la police républicaine et de la douane béninoise alertée», renseigne l’Abp.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite