Pour vol d’argent au préjudice de son employeur au Nigeria :Paul Sessi condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme

475

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La seconde audience criminelle tenue par le tribunal de 1ère instance de 2ème classe de Lokossa qu’a présidée ce mercredi le magistrat Antoine Kocou Houézé a condamné l’accusé Paul Sessi à cinq ans d’emprisonnement ferme pour avoir soustrait une somme d’argent au préjudice de son employeur Youssouf Taîkre, époux de dame Rakya Garba au domicile duquel il travaillait en tant que cuisinier.
Le mis en cause Paul Sessi au moment des faits est cuisinier à Lagos au domicile de dame Rakya Garba depuis le 14 mai 2014. Un jour du mois de juillet de cette même année, il a dérobé à Youssouf Taïkre, l’époux de dame Rakya Garba, à leur domicile, un sac qu’il savait contenir de l’argent pour l’avoir aidé à s’en débarrasser la veille, puis a pris la fuite pour rejoindre la localité de Doutou, commune de Houéyogbé au Bénin. Une fois à Doutou, il a remis la somme de 2 000 000 de francs CFA à sa grande sœur, qui ensuite l’a transmise à son mari Athanasse Ahadjindé pour être gardé pour son compte. Cette somme a été par la suite remise au commissariat dès que Paul Sessi a été interpellé.
Le ministère public représenté par le magistrat Joël Houessou, dans ses réquisitions a requis du tribunal l’application de la peine maximale conformément à la loi. La défense est assurée par Me Mamer Assogba a demandé au tribunal de trouver des circonstances atténuantes aux fins de mettre en liberté son client surtout qu’il n’a pas eu la jouissance des fonds.
L’audience présidée par le magistrat Antoine Kocou Houézé, assisté de ses assesseurs, les juges Bienvenu C. Anagonou, Hervé Marcel Allavo, Alphonse Gbossou et Affognon Thierry Ahovè, dans la sentence prononcée, a déclaré l’accusé Paul Sessi coupable de vol pour avoir frauduleusement soustrait une somme d’argent à son employeur, Youssouf Taïkre, époux de dame Rakya Garba qui en était la légitime propriétaire, avec cette circonstance qu’il était un homme de service à gage soit le cuisinier de la victime.
Dans ces circonstances, le tribunal a condamné l’accusé Paul Sessi à une peine de cinq ans d’emprisonnement ferme, au paiement des frais qu’il doit payer dans les trois mois à compter de la date du jugement conformément aux dispositions du code de procédure pénale. Le condamné est dispensé de l’interdiction de séjour par le tribunal qui a ordonné la destruction des objets mis sous scellé.
Ledit tribunal a également ordonné que la sentence soit imprimée et affiché dans les lieux indiqués par la loi et exécuté à la diligence du procureur de la République près le tribunal de 1ère instance de 2ème classe de Lokossa. Il a enfin précisé que le condamné dispose de 15 jours francs pour interjeter appel. La plume de l’audience a été assurée par le greffier Geneviève K. Agniwo.

abp.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite