Festival “Make Africa“ 2ème édition : Le rendez-vous de l’innovation technologique lancé !

632

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Et c’est reparti ! La deuxième édition du festival de l’innovation technologique “Make Africa“ prend son envol à Cotonou. L’évènement a été officiellement lancé ce jeudi, 14 novembre 2019 à l’Institut français du Bénin. Ce rendez-vous annuel qui se tient jusqu’au samedi, 16 novembre 2019 réunit des acteurs du numérique venus d’une quinzaine de pays…

Cotonou est depuis ce jeudi, le carrefour de l’innovation technologique en Afrique de l’Ouest avec la deuxième édition du Festival Make Africa. Cet évènement inédit qui mobilise plus de 1000 makers, une trentaine de fablabs (laboratoire de fabrication numérique) et des participants provenant d’environ 15 pays, priorise la démocratisation du numérique. “La ville à l’ère du numérique“, c’est le thème qui focalisera les attentions et autour duquel s’articuleront les échanges et communications durant l’édition 2019 du festival Make Africa. Selon Médard Agbayazon, lead de Blolab et président du Réseau francophone des fablabs de l’Afrique de l’Ouest (Reffao), les activités prévues sont orientées vers les sujets transverses à la ville durable, la question de mobilité, de transport, d’éducation. Il sera donc question d’échanger sur les réalités des pays participants. De même, un accent particulier est mis sur la pratique de la langue. Les fablabs pourront développer, des solutions, des applications susceptibles de faciliter l’apprentissage de la langue. La satisfaction est que le projet Fair’Langue pourra être étendu à d’autres pays. Outre l’adhésion formelle d’une vingtaine de fablabs au Réseau, plusieurs ateliers pratiques sont prévus. De l’intervention de Stefano Amekoudi, directeur du campus numérique francophone, il ressort que le festiva Make Africa reste une opportunité pour montrer l’importance des espaces d’innovation numérique, montrer ce qui s’y fait, l’action des makers. Précisons que les participants prendront part à une cinquantaine d’ateliers, de démos, de conférences, Hackaton, de tables rondes autour de la créativité, de l’innovation, du numérique, de la langue, de la ville, de la culture maker etc. Un cocktail d’activités prévu pour éduquer, former et innover avec le numérique. L’évidence est que l’innovation technologique reste une priorité en Afrique, selon Médard Agbayazon. Quant au ReFFAO, il se veut être alors la principale plateforme de promotion des initiatives, projets, actions et évènements des Fablabs de l’espace francophone Ouest africain, et est un acteur actif au sein du réseau international des Fablabs.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite