Baromètre Matin Libre (du 08 au 14 Novembre 2019)

1 452

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

EN HAUSSE

Frédéric Kérékou

Au sujet du différend qui oppose la famille Kérékou au projet gouvernemental de construction de jardin, Frédéric Kérékou a livré sa part de vérité. Battant en brèche les allégations du morcèlement en vue du domaine par les enfants de l’ancien chef d’Etat, Frédéric Kérékou a soutenu que le désaccord est apparu après la rencontre avec le ministre du cadre de vie. A ses dires, la famille Kérékou n’a aucun problème avec Patrice Talon et Modeste Kérékou n’en est pour rien dans ce qui arrive.

Reckya Madougou

Du 13 au 16 novembre se tient à Tanger au Maroc, la 12ème édition du Forum international MEDAYS. Au nombre des personnalités invitées à ce grand rendez-vous, figure notre compatriote Reckya Madougou. Elle interviendra sur trois thématiques et assurera la modération de la Table ronde intitulée «Femmes africaines : Pas de parité, pas de développement ?». Lionel Zinsou sera également présent.

Kwame Senou

Jack Ma, le philanthrope chinois et fondateur du groupe Alibaba est au Togo. Hier, jeudi 14 novembre, la présidence togolaise a initié une rencontre d’échanges avec lui et des jeunes entrepreneurs du Togo et d’Afrique. Au nombre des 21 jeunes sélectionnés pour échanger avec le tycoon chinois sur la révolution numérique, figure notre compatriote Kwame Senou. C’était un grand moment de partage d’expériences et de projets. L’événement a été transmis en direct sur la télévision togolaise et sur la page Facebook de la présidence togolaise.

Aimé Sebio

Le manager de Flowers handball club de Cotonou et entraîneur de la sélection masculine de handball du Bénin est en Egypte. Aimé Sèbio est le seul Béninois sur les 18 sélectionnés pour suivre un stage de perfectionnement de haut niveau au handball. Ceci dans le cadre de l’ouverture de l’académie de handball en Egypte pouvant servir de formation pour les entraîneurs de handball de grade UHF. La formation a débuté le 10 et finit le 18 novembre.

Hervé Hêhomey

A Cotonou et environs, le transport urbain en commun mérite d’être réformé. La Suède propose de mettre sa compétence et son expérience au service du Bénin dans le domaine du transport de masse à travers les bus et autres moyens de transport public utilisant le bio-carburant. Son ambassadrice Maria Leissner a été reçue à cet effet en audience par  le ministre des Infrastructures et transports Hervé Hêhomey.

- Advertisement -

class="bs-shortcode bs-text bscb-81939 bsb-have-heading-color">

EN BAISSE

Joseph Djogbénou

Aussitôt votées, les lois portant nouveau code électoral et nouvelle charte des partis politiques sont déjà validées par la Cour constitutionnelle. En moins de 24h, la Cour Djogbénou a déclaré conformes à la Constitution les nouvelles lois autrefois crisogènes. Cette célérité observée depuis le vote en urgence de la Constitution n’est pas du goût de certains.

Kassa Barthélémy

Un autre scandale rattrape le député Br Barthélémy Kassa. Alors ministre des mines, de l’eau et des recherches pétrolières en 2009, il avait posé sa signature, avec quatre autres ministres du gouvernement d’alors, sur la convention liant l’Etat à la société Nocibe. Laquelle accorde d’importantes exonérations fiscales à cette société de ciment. Au conseil des ministres du mercredi dernier, le gouvernement a décidé de revoir certaines clauses du contrat.

Pascal Todjinou

Quelle mouche a piqué Pascal Todjinou? Le syndicaliste à la retraite a été méconnaissable dimanche dernier sur Golfe Télévision. S’érigeant en ardeur défenseur de la révision constitutionnelle opérée en urgence par un Parlement contesté, Pascal Todjinou  a jeté aux orties tout ce pourquoi il a lutté durant des décennies à la tête de la Cgtb.

Laurent Gnacadja

Depuis peu, l’ancien maire de Glazoué s’est lancé dans une offensive médiatique. Et c’est Jean Alexandre Hountondji qui fait les frais de ce désir de montrer au Chef de l’Etat qu’il est toujours là. Après 10 ans avec le régime Yayi, Laurent Gnacadja désormais membre de l’Union progressiste, tente sa chance avec la Rupture.

Pierre Osho

Sa voix manque cruellement au débat. Depuis que le feuilleton résidence ”Les Filaos” défraie la chronique, l’ancien ministre Pierre Osho préfère la loi de l’Omerta. Pourtant, en sa qualité de fidèle compagnon du Général Kérékou, il devrait en savoir suffisamment sur l’acquisition au non du domaine querellé. Son témoignage pourrait être crucial dans ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite