Affaire Résidence ” Les filaos ” : Les effets du feu Gal Kérékou transférés à Calavi

1 942

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le feuilleton “démolition” de la résidence privée de l’ancien président du Bénin, le général Mathieu Kérékou n’en finit point de livrer ses épisodes. Mardi 12 novembre, aux environs de minuit, un camion 10 roues, surmonté d’un container, en provenance de Cotonou, arpente la voie pavée longeant la clôture de la Communauté électrique du Bénin (Ceb) Abomey-Calavi et s’immobilise devant un immeuble en construction à la lisière des pavés. En ligne  de mire, une jeep avec à bord deux agents en uniforme, armes au point et un autre au volant. Impossible de faire entrer le camion. Son déchargement  par la grue d’élévation prévue à cet effet depuis Cotonou fut rapide. On fait appel à des ouvriers qui, munis de marteaux et de burins cassent la clôture du bâtiment et libère de l’espace. C’est alors que la grue se charge de faire entrer le container. Qu’y a-t-il à l’intérieur ? Des effets personnels du Général Mathieu Kérékou, transférés de  la résidence ” Les filaos”. Les enfants sont-ils informés de la destination ? Oui, quelques- uns étaient d’ailleurs sur les lieux. Et le Bâtiment appartient-il au Général Mathieu Kérékou ? Mystère. La scène s’est poursuivie pendant que nous mettions sous presse.

- Advertisement -

 La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite