Fermeture des frontières bénino-nigérianes : Le carburant désormais impacté

333

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les béninois se sont très tôt réjouis de la stabilité relative des prix des produits pétroliers de la contrebande, en dépit de la fermeture de ses frontières par le Nigéria. Mais la joie ne sera que de courte durée. De 400FCfa, le prix de l’essence est passé à 600FCfa d’un seul tenant. En effet, depuis la fermeture des frontières par le Nigéria, les prix des produits pétroliers de la contrebande n’ont pas connu de renchérissement contrairement aux prédictions. Seulement depuis ce lundi 11 novembre, le prix du carburant a flambé, plongeant les Béninois dans le désarroi. Et alors qu’elles se sont ruées vers les stations-service, les populations ont fait l’amer constat de la pénurie de carburant dans ces stations. Ce qui donne lieu à de longues files d’attentes, chacun voulant se faire servir le précieux produit. Les autorités à divers niveaux sont donc appelées à trouver des solutions adéquates en vue d’éviter la paralysie des activités dans le pays.

 

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite