Djougou : Walis Zoumarou et Malick Gomina fument le calumet de la paix

328

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les frères ennemis, Walis Zoumarou, élu de la 13ème circonscription électorale et Dr Malick S.Gomina, tous membres du Bloc républicain ont finalement aplani leurs divergences politiques ce vendredi au cours d’une rencontre tenue au domicile du député après moult tractations de différents acteurs.

Le député Walis Zoumarou a annoncé publiquement que le calumet de la paix est fumé entre son fils et jeune frère Dr Malick Gomina et lui. En tant qu’aîné, Il a pris l’engagement d’être désormais le premier soutien sans faille de Malick Gomina si l’occasion se présentait.
Ces deux personnalités, apprend-t-on, vont dorénavant conjuguer leurs efforts pour le développement de la commune de Djougou en particulier, celui du département de la Donga et du Bénin en général en continuant de militer tous ensemble au sein du Bloc républicain.

La Gaani 2019 célébrée à Djougou

Sa Majesté Kpéitoni Koda VI, roi de Djougou entouré des membres sa cours royale a célébré ce dimanche à Djougou, l’édition 2019 de la Gaani en présence des autorités politiques et administratives ainsi que des visiteurs venus de divers horizons.
Pour Karim Boukari Ténaka, président du comité d’organisation, la Gaani est une fête traditionnelle qui tire ses origines de l’islam. Cette fête, explique-t-il, se présente comme un ciment qui unit les fils et filles de Djougou.
“Djougou, carrefour du Bénin est aussi une ville chargée d’histoire dont celle de la Gaani », a renchéri Fousséni Gomina, président de l’Union de développement de la commune de Djougou (UDéCoD)-Alafia avant d’inviter tous les filles et fils de Djougou à contribuer au rayonnement de cette commune.
”Le conseil communal soutiendra cette manifestation parce qu’elle est utile pour l’épanouissement de la commune de Djougou et de surcroît, elle ne fait pas la séparation entre les ethnies”, a pour sa part déclaré le maire Abischaï Abraham Akpalla à l’ouverture officielle des manifestations. Son ambition la plus ardente reste qu’au-delà d’une fête culturelle, la Gaani puisse créer un marché sous-régional qui va faire développer la commune de Djougou.
Les courses épiques, les danses traditionnelles et les salutations d’usage des différentes dynasties accompagnées des sons des tambours sacrés ont marqué l’édition 2019 de la Gaani à Djougou.

abp.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite