Recensement des Béninois du Nigeria à l’ère Talon : L’efficacité de l’ambassadeur Paulette Adjovi Yèkpè révelée

1 995

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Le Président des Béninois du Nigeria s’en félicite)

Depuis le mercredi 06 novembre dernier, une importante décision du Conseil des Ministres fait la joie des Béninois résidant au Nigéria. Il s’agit d’un projet de recensement de ces derniers afin de leur faire bénéficier des documents qui leur permettront de circuler avec assurance dans l’espace CEDEAO. Succès diplomatique, la décision de  concrétiser ce projet résulte des efforts de l’Ambassadeur Paulette ADJOVI YEKPE qui a trouvé la bonne solution à l’une des préoccupations majeures de ses compatriotes réunis au sein de l’Union des Béninois résident au Nigeria (UBEN).

 

Elle peut être fière d’avoir pu obtenir du Gouvernement du Président Talon, un projet qui lui tenait à cœur. Elle, c’est l’actuelle ambassadeur du Bénin près le Nigeria, Paulette Marcelline Adjovi épouse Yèkpè. Celle qui, dès son entrée en fonction en janvier 2017, a fait de la résolution des problèmes de la communauté béninoise son cheval de bataille. Au nombre de ces problèmes, figure la question des milliers de Béninois vivant sur le territoire nigérian sans la moindre pièce d’état-civil.

 

Estimée à plus de deux millions (2.000.000) de personnes, la communauté des Béninois résidant au Nigeria représente la plus grande diaspora béninoise dans le monde entier. En réponse à cette récurrente préoccupation notée parmi ses défis dès sa prise de fonction, l’ambassadeur Paulette Marcelline Adjovi Yèkpè s’est  lancée dans un plaidoyer auprès du Gouvernement en vue de la résolution définitive du problème, surtout qu’après la fermeture des frontières, le Gouvernement nigérian a pris une série de mesures sécuritaires  de nature à mettre en difficulté les étrangers vivant sur son territoire, notamment ceux en situation irrégulière. C’est dire qu’en répondant à la requête de son représentant en République fédérale du Nigeria, le gouvernement de la Rupture vient à coup sûr mettre fin à un calvaire qui n’a que trop duré pour des milliers de nos compatriotes.

 

Il s’agit là d’une décision responsable qui témoigne de la volonté du Gouvernement de protéger ses citoyens déjà fortement perturbés dans leurs mouvements par la difficile mesure de fermeture des frontières. C’est aussi l’un des fruits d’un travail diplomatique de longue haleine assuré par l’Ambassadeur Adjovi, avec le soutien inconditionnel du Ministre Aurelien Agbenonci. Et c’est à juste titre que tout en félicitant le Président Talon, le Président des Béninois au Nigeria, M.Hounkpatin tire un coup de chapeau à la dame de fer, l’Ambassadeur Paulette Adjovi Yekpe, pour son dynamisme.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite