32e édition du Tour cycliste du Faso 2019 : Le coup de cœur d’un journaliste sur deux cyclistes Béninois

162

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Du 25 octobre au 2 novembre 2019 s’est tenue au Burkina Faso, la 32e édition du Tour cycliste international du Faso. Au cours de la septième étape du périple, deux cyclistes Béninois ont impressionné les férus du vélo. Ce qui n’a pas laissé indifférent Ablam Gnamesso, journaliste sportif à Sport Drome qui a couvert le tour. Lisez son coup de cœur.

«Pour ne pas les oublier à la fin du Tour, j’anticipe pour féliciter personnellement les deux coureurs béninois qui sont encore sur l’édition du centenaire de la Haute Volta : Rémi Sowou et Bashiki Abdoul. Ils améliorent leur force en vélo sans peut-être le savoir. La 7e journée de course (Dédougou – Bobo-Dioulasso) n’était pas pour tout le monde. Juste pour ceux qui peuvent et pour quelques professionnels de la course. Mais ces deux coureurs Béninois ont réussi. D’abord, à se coller et recoller au peloton maillot jaune intercalé de 8 minutes avec le groupe des échappés. Ensuite, faire le sprint d’arrivée (Bravo à vous). Enfin, laissant derrière eux dans la dernière ligne droite d’arrivée, des professionnels du Tour comme les Belges (Kesteloot Jeroen, vainqueur de l’étape 6), les Suisses, les Néerlandais, les Allemands sans oublier les Rwandais, les Burkinabè et Algériens. A la fin de l’étape 7, j’étais allé les saluer. Ils ne m’ont pas (peut-être) compris. Rémi Sowou et Bashiki Abdoul, voici pourquoi j’étais venu vous saluer à la fin de la course longue de 182,5 Km avec un temps de 4h 73 min 15 sec pour une VM de 42,565 Km/h. Parfois dans une course, on ne contrôle plus la tête mais le derrière de la course. Et c’est ce que l’étape 7 du Tour du Faso 2019 a dessiné ce jeudi 31 octobre 2019 dans la ville de Bobo-Dioulasso».

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite