Festival “Make Africa“ : La 2ème édition s’annonce !

801

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Tout sur le programme du rendez-vous de l’innovation technologique)

Du 14 au 16 novembre 2019, Cotonou sera à nouveau le carrefour de l’innovation technologique en Afrique de l’Ouest avec la deuxième édition du Festival Make Africa. Cet évènement inédit qui mobilise annuellement des fablabs et participants venus de 15 pays se déroulera à l’Institut français de Cotonou…

 

- Advertisement -

Plus de 1000 makers, une trentaine de fablabs (laboratoire de fabrication numérique) et des participants provenant d’environ 15 pays sont attendus à ce grand rendez-vous de l’innovation technologique en Afrique. Ils prendront part à une cinquantaine d’ateliers, de démos, de conférences, Hackaton, de tables rondes autour de la créativité, de l’innovation, du numérique, de la langue, de la ville, de la culture maker etc. Un cocktail d’activités prévu pour éduquer, former et innover avec le numérique. “La ville à l’ère du numérique“, c’est le thème qui focalisera les attentions et autour duquel s’articuleront les échanges et communications durant l’édition 2019 du festival Make Africa. Si l’acte fort de la première édition du festival a été la constitution du Réseau francophone des fablabs d’Afrique de l’Ouest (ReFFAO), il sera question pour ces derniers de partager et harmoniser leurs expériences et connaissances pour mieux faire face aux défis numériques du continent africain. Blolab du Bénin, Woelab et Minodoo du Togo, Ouagalab du Burkina-Faso, BabyLab de Côte-d’Ivoire, Sahel Fablab de Mauritanie, Defko Ak Niep Fablab, Free Design Lab, SenFablab du Sénégal et Donilab du Mali sont membres du ReFFAO. De nouveaux fablabs seront accueillis au cours de l’Assemblée générale du Réseau prévue pour vendredi, 15 novembre 2019. Soulignons qu’il est aussi prévu des ateliers de fabrication numérique, de modélisation et impression 3D Iroko FabLab à BloLab Cotonou ; Fair’Langue ;  Gcompris (ouvert aux écoliers et élèves) Classe mobile ; Démo : IsocIoTGateWay pour connecter les non connectés ; Robotique Fair’Langue etc. Des conférences publiques sont prévues sur l’école, l’éducation, la langue sans oublier le rôle et la place des fablabs et espaces d’innovation Communication d’ouverture. Des tables rondes sont aussi prévues sur l’importance de l’open source et l’open data dans l’amélioration de la mobilité et le transport dans un territoire. Le programme est consultable sur  https://makeafrica.net/programme-2/. Une panoplie d’activités qui démontre toute l’importance de ce rendez-vous. A en croire le coordonnateur du festival Make Africa, Médard Agbayazon, l’innovation technologique reste une priorité en Afrique. Le Bénin se positionne progressivement comme la plateforme numérique de la sous-région. Cet événement vise essentiellement à démocratiser la technologie, la rendre accessible à tous, reconnaît Médard Agbayazon. Quant au ReFFAO, il se veut être alors la principale plateforme de promotion des initiatives, projets, actions et évènements des Fablabs de l’espace francophone        Ouest africain, et est un acteur actif au sein du réseau international des Fablabs.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite