Enseignement primaire et secondaire : Le Bénin se dote de salles de classes numériques

1 201

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La généralisation de l’usage du numérique par l’éducation et la formation, un des projets phares du Programme d’action du gouvernement, entre dans sa phase active. 12 Collèges d’enseignement général ont désormais chacun une salle de classe numérique, connectée à l’internet et autonome en énergie électrique. Hier, mardi 5 novembre 2019, au Ceg 1 d’Allada, la ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou a procédé à la mise en service des salles de classes numériques réalisées au profit des collèges d’enseignement général.

 

1 bâtiment préfabriqué de 11m sur 6 m équipé de 2 climatiseurs solaires, 40 ordinateurs apprenant et un ordinateur enseignant, un tableau interactif avec projecteur, une armoire de rangement et de charge des ordinateurs, 41 tables et chaises, un routeur pour l’accès internet avec un abonnement internet de 8 Mbit/s, une mini-centrale photovoltaïque, 1 logiciel de gestion de classe, des contenus numériques pédagogiques, etc. Ainsi se composent les salles de classes numériques dans chacun des 12 Collèges d’enseignement général retenus pour cette première phase. 25 565 apprenants des collèges bénéficiaires dont 13 326 filles et 1854 enseignants dont 226 femmes sont directement impactés par ce projet. Ce résultat est le fruit de la collaboration entre l’Agence béninoise du service universel des Communications électroniques et de la poste (Absu-Cep), le ministère de l’enseignement secondaire, et la société Haier dont l’expertise, en la matière, est reconnue. Ainsi, trois enseignants points focaux ont été formés par établissement sur les thématiques telles que la manipulation des équipements, l’utilisation des logiciels installés, la création de scénarii d’apprentissage, l’intégration du curriculum dans l’enseignement avec les outils TIC. Ces enseignants bénéficieront de la part du Ministère du Numérique et de la Digitalisation d’une formation gratuite qui sera sanctionnée par une certification ICDL (International Computer Driving License).

 

Dans son allocution, la ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou a souligné que la mise à disposition de salles multimédias dans les écoles primaires et secondaires est en parfaite cohérence avec les objectifs d’accès/service universel tels que définis  à l’article 95 de la loi 2017-20 du 20 avril 2018 portant code du numérique en République du Bénin. Lequel recommande, selon ses dires, les initiatives visant l’accès public à internet et aux services larges bandes notamment dans les écoles, les bibliothèques et autres centres communautaires. « Ce programme sera étendu progressivement à un plus grand nombre d’enseignants à travers le centre de certification agrée de l’ABSU-CEP dont l’une des missions définies par le gouvernement est le renforcement de capacité des ressources humaines dans le domaine du numérique », a déclaré Aurélie Adam Soulé Zoumarou. Aussi, a-t-elle promis mettre en œuvre dans les tous prochains jours, un programme spécifique de formation pour les élèves et les enseignants dans le cadre du Bénin Digital Tour 2019 au niveau des salles de classes numériques sur l’ensemble du territoire national. Tout en invitant les enseignants à faire de ce joyau un lieu par excellence de l’accès à de nombreuses ressources pédagogiques numérique, elle a adressé ses remerciements à tous ceux qui ont œuvré pour que le rêve devienne réalité.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite