En congrès extraordinaire : Moele-Bénin, reformule ses vœux de soutien à Talon

210

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin), était les 2 et 3 novembre 2019, à Abomey, en congrès extraordinaire. Une occasion pour l’état-major de cette formation politique de la mouvance présidentielle soutenue pour la circonstance  par une horde de ses militants et de représentants d’autres partis politiques, de faire un brainstorming quant à son parcours, sa participation au dialogue politique et ce, tout en réitérant son soutien ‘’sans faille’’, aux actions de Patrice Talon.

 

Moele-Bénin organise son premier congrès extraordinaire, près d’un an après sa naissance. Une sortie politique qui a pour objectif principal, de permettre à ce jeune parti politique de la mouvance, de se requinquer davantage et de repréciser la vision politique qui a toujours été la sienne, depuis sa création. Pour ce faire, Céphise Béo Aguiar, Secrétaire général du parti, a, dans sa prise de parole face aux milliers de militants et sous les regards vigilants des invités de marque,  passé en revue les différentes activités et initiatives mises sur pied par le parti, pour selon lui, son enracinement dans toutes les contrées du Bénin et d’autres pays du tiers monde, où la présence de la diaspora béninoise se sent. Reconnu juridiquement comme parti politique depuis le 18 décembre 2018, Moele-Bénin, à entendre donc son Secrétaire général, ne cesse de s’agrandir à travers les nombreuses adhésions. Un succès qui, à l’écouter, dénote du sérieux et de la bonne place qu’occupe actuellement le parti, dans le gotha politique béninois. Et cette ‘’success-story’’ juste après onze mois de naissance du parti, Jacques Ayadji la dédie à Patrice Talon. Dans son manteau de Président de cette formation politique appartenant à la galaxie ‘’mouvance présidentielle’’, l’homme par le truchement de sa prise de parole au pupitre, reconnait au nom de ce parti qu’il préside, que beaucoup d’efforts dans nombre de secteurs, ont été faits par l’actuel Chef de l’Etat depuis son arrivée au pouvoir. Lesquels efforts qu’il place sous le sceau du Programme d’actions du gouvernement (Pag), et qui est conçu selon lui, pour sortir le Bénin de sa léthargie afin de le propulser, vers le développement attendu. En cela, Jacques Ayadji avoue que les béninois constatent déjà des résultats qu’ils jugent probants et palpables, juste à se fier pour lui, aux nombreux chantiers de développement en cours. « Notre pays est en chantier du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest avec une lueur dans la qualité et la durabilité des travaux. L’eau potable est disponible partout notamment dans les Collines où, quelques années plus tôt, elle est presque de l’or. Le délestage qui était la règle hier, a aujourd‘hui trouvé une solution », renchérit-il. En faisait cette énumération, l’homme assure engager davantage Moele-Bénin à travers les observations et propositions du parti, derrière le gouvernement pour que ce dernier continue d’après son propos, sur ce chemin et invite les Béninois à faire de même. Si le parti a participé au dialogue politique des 10, 11 et 12 octobre dernier, ce n’est pas à Jacques Ayadji de le nier. Sur ce sujet, il félicite à nouveau le Président Patrice Talon pour avoir, selon ses dires, déjà permis la mise en œuvre de certaines décisions issues de ces échanges du Palais des Congrès. Même si le parti n’a pas vu certaines de ses recommandations retenues dans le rapport final, Jacques Ayadji ne désespère pas. Pour lui, c’est déjà important que certains points contenus dans leur referendum, soient reconnus et traduits en recommandations. Et pour cela, il dit être convaincu que ce dialogue qui a débouché sur la révision de la Constitution que son parti cautionne d’ailleurs, était impérieux pour décrisper, toujours à l’entendre, l’atmosphère socio-politique du pays. Dans d’autres discours successifs, les représentants des nombreux autres partis politiques dont l’Up, le Br, le Prd, l’Udbn, venus soutenir Moele-Bénin, ont manifesté leur fierté, modestie et joie, de voir que le parti grandit de jour en jour. Ils n’ont pas manqué d’encourager ses dirigeants à aller loin, seule alternative à entendre leurs différents discours, pour une bonne animation de la vie politique béninoise, à l’ère des reformes.

 

Janvier GBEDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite