Sortir l’Afrique du sous développement : La thérapie du Dr David T. C. Agossou de l’ONG MARA

584

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’organisation non  gouvernementale  <Mouvement pour l’affranchissement et le Réveil de l’ Afrique (Ong MARA) a animé une conférence internationale, vendredi 1er Novembre 2019, dans la commune de Glazoué. Plusieurs délégations étrangères dont celles du Ghana, Nigéria et du Togo, ont pris part à cette conférence, qui vise à trouver une solution au sous développement de l’Afrique.

 

Placée sous le thème : La solution incontournable pour amorcer le développement de l’Afrique Noire et animée par le Dr David T. C. Agossou, cette conférence internationale avait pour objectif de trouver une solution au sous développement du continent africain.

 

Le conférencier a présenté sa communication en trois principaux points. Dr David T. C. Agossou a d’abord posé le diagnostic du sous développement de l’Afrique, à travers l’origine et le sort des africains noirs. Ensuite, il a expliqué ce qui se passe en Afrique et a, enfin, décliné la solution pour amorcer le développement de l’Afrique noire. Pour lui, la connaissance de soi est indispensable pour amorcer le développement. L’Afrique n’est pas créée pauvre, ce sont les péchés des hommes qui créent la pauvreté du continent. C’est à dire le non respect des principes établis par Dieu.  Le conférencier affirme qu’il a reçu une révélation divine qui lui a indiqué que les africains doivent retourner à Dieu pour connaître le développement. Il va plus loin, pour dire que la localité de Béthel dans la commune de Glazoué est le lieu d’affranchissement où toutes les délégations du monde doivent se réunir pour déclarer que le Dieu d’Israël est le créateur du ciel et de la terre et de tout ce qui s’y trouve. Et surtout demander pardon à Dieu pour les péchés, pour l’envol de son développement.

 

David T. C. Agossou reste convaincu que c’est la seule et véritable solution pour amorcer le développement de l’Afrique noire.   Car pour lui, il n’est pas normal que l’Afrique soit obligée de tendre la main tout le temps à l’extérieur pour les choses les plus élémentaires pour son développement. Seul, le retour à Dieu avec une confession des péchés pourra permettre de changer de paradigme. Les autorités locales de Glazoué ont salué l’organisation de cette conférence internationale dans leur commune, qui est une contribution importante des hommes de Dieu au développement de la communauté.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite