Séminaire de renforcement de capacité : L’ONG IFLEG Outils les serviteurs de Dieu

653

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Ils sont au total 6 étudiants de la première promotion de l’Institut pour la formation en leadership, économie et gouvernance (IFLEG), à recevoir, ce samedi 02 novembre 2019, leurs attestations après 9 mois de formation professionnelle.
La cérémonie qui s’est déroulée à Sikècodji dans la salle de conférence de l’ISM Adonai, a été présidée par le Directeur du bureau régional Afrique de l’Ouest de la francophonie Dr Éric Adja. Elle a également connu la présence des autorités religieuses, du président de l’association Génération David le pasteur Adanzermon Coffi , de certains hommes de Dieu ainsi que des parents et amis de récipiendaires.
La formation professionnelle et surtout entrepreneuriale est devenue aujourd’hui indispensable pour la population Beninoise. Raison pour laquelle l’Institut pour la formation en leadership , économie et gouvernance( IFLEG ) s’est engagé dans le souci d’apporter sa pierre à la construction de l’édifice pour assurer la bonne formation des jeunes, femmes et hommes à travers la formation professionnelle en économie sociale et solidaire .
Ils étaient donc 10 au départ mais seulement 6 sont parvenus à obtenir ce samedi leur diplôme de fin de formation en économie sociale et solidaire à Ism Adonai. C’est la prière qui a ouvert les activités. Par la suite, Dr Éric Adja a rappelé aux uns et aux autres l’importance de la formation en économie sociale et solidaire. Il a par ailleurs prodigué de sages conseils aux désormais diplômés en économie sociale et solidaire.
« C’est une grande joie pour moi ce jour de voir ces hommes et femmes qui ont fait preuve de détermination après 6 mois de formation. Ils sont maintenant aptes à servir la Nation et à faire honneur à leur famille », a t’-il souligné. Place a été faite au conférencier Philippe Girardet, qui a exposé les différentes clés pour bien réussir un projet. « L’économie sociale et solidaire est un nouveau mode de pensée de l’économie ». Pour lui , l’économie sociale et solidaire inclut 4 valeurs essentielles à savoir : Réfléchir à créer une entreprise répondant à un besoin social, adopter une forme précise de gouvernance et de management dans l’entreprise, réinvestir les bénéfices dans l’outil de production puis penser au caractère social en touchant les couches défavorisées à travers l’entreprise.
Le pasteur Tongui Orou Gani, l’un des récipiendaires, a salué le mérite du corps enseignant dont leurs efforts conjugués ont pu assainir les différentes difficultés pour faire évoluer la formation. Martine Houngbadji, quant à elle, salue l’initiative à sa juste valeur et a prié pour que l’ONG IFLEG prospère.
Après avoir, de son côté également, prodigué de sages et utiles conseils aux récipiendaires, Madame Sylvie Favi, coordonnatrice de l’ONG IFLEG a exhorté les récipiendaires à ne pas dormir sur leurs lauriers. Elle a profité de l’occasion pour inviter la population béninoise à venir vite s’inscrire pour la prochaine rentrée prévue pour janvier 2020.

Arthur Houindo (Coll)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite