Construction de 32 écoles dans la ville de Cotonou : Gnonlonfoun lance les travaux

1 441

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les écoliers de la ville de Cotonou disposeront très bientôt de modules de classes flambant neuf. Cela grâce au Maire Isidore  Gnonlonfoun qui a procédé dans la matinée d’hier mercredi 30 octobre 2019 à  la remise officielle des sites pour la construction de modules de classes dans 32 écoles primaires et maternelles de la ville.  C’était au cours d’une cérémonie qui s’est tenue dans la salle du conseil municipal de  l’hôtel de ville.

 

C’était en présence des adjoints au Maire, des élus municipaux, de la société civile, des prestataires, partenaires de la ville et  des cadres de la municipalité, que le Maire Isidore Gnonlonfoun a procédé au lancement du projet de construction  de 32 écoles dans la ville de Cotonou. Cette cérémonie a été immédiatement suivie de la remise des sites devant abriter les nouveaux modules qui seront construits au profit des écoliers de  Cotonou. On peut dire que par cet acte, le maire est passé à la phase pratique d’un projet très cher au conseil municipale et à la population. En effet la concrétisation de ce projet inscrit au Plan de développement communal, deuxième génération de la ville de Cotonou vient une fois encore montrer  l’importance que les autorités de la municipalité accordent à l’éducation ainsi qu’à l’amélioration du cadre de vie et de travail des élèves et enseignants sur son territoire.

 

- Advertisement -

D’un coût global de Sept cent deux millions sept cent trente mille neuf cent quarante-neuf francs (702 730 949) Francs CFA, ce projet sera réalisé sur financement FADec et exécuté par huit (08) entreprises nationales pour un délai d’exécution de quatre mois. Il est à noter qu’au total  25 écoles maternelles et primaires réparties sur tout le territoire de la ville sont concernées par le projet. Au regard de la consistance des travaux qui sont par endroit et selon les besoins la construction des modules de trois à six classes avec bureau et toilette pour directeur, la construction de clôtures ou encore la dotation en mobiliers, etc. On peut dire que nous nous acheminons vers une révolution en matière d’infrastructures scolaires à Cotonou.

 

C’est pourquoi le Maire, dans son adresse, a exhorté les entreprises à prendre les dispositions nécessaires pour achever les travaux dans les délais afin de permettre aux apprenants de travailler dans de meilleures conditions. Il n’a pas manqué d’appeler à un suivi rigoureux des entrepreneurs en vue du respect strict des clauses du cahier de charge. Il a aussi  rassuré qu’en contrepartie, la ville jouera sa partition.

 

A noter que  le top des travaux a été officiellement donné par un coup de pioche à l’école des sourds de vêdoko dans le 10ème  arrondissement. Ce fut le  même exercice à l’EPP d’Agbato et de Sènadé 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite