Étude sur les indicateurs de l’universalité de l’internet au Bénin : Le rapport présenté et validé

985

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Neuf semaines de travail ont suffi, pour que des experts : du Ministère de l’économie numérique et de la digitalisation (Mend), du Ministère de la communication et de la poste (Mcp), de l’Agence béninoise du service universel des communications électroniques et de la poste (Absu-cep), associés à ceux de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) ; rendent disponibles les indicateurs de l’universalité de l’internet au Bénin. Un atelier organisé hier, mardi 29 octobre 2019, à l’hôtel Azalai de Cotonou par ces acteurs concernés, a permis la présentation et la validation du rapport, y afférent.

L’Unesco, n’entend pas rester en marge des réformes entreprises par le gouvernement béninois, dans le secteur de l’économie numérique. A cet effet, l’Organisme s’est fait le devoir de commanditer une étude sur les indicateurs de l’universalité de l’internet au Bénin. Laquelle étude entend ‘’apprécier les facteurs d’évolution de l’internet à l’aune des objectifs et des indicateurs de l’universalité de l’internet au Bénin’’. Après donc la mise en œuvre de cette initiative, l’occasion à travers cet atelier, a été donnée aux parties prenantes, de présenter et de valider le rapport issu de ce travail. Dans sa prise de parole, le Représentant du Représentant de l’Unesco à Abuja, tout en remerciant les deux Ministères et les autres acteurs concernés pour la réalisation de ce travail, a traduit dans ses propos, ce que l’Unesco espère après cette mise en œuvre. « La journée d’aujourd’hui vient officiellement valider les résultats de l’étude sur l’universalité de l’internet au Bénin. Elle achève ainsi, un cycle démarré depuis 2019 et qui a vu la formation du comité consultatif multipartites de recherche, de collecte des données, d’analyse et finalement un rapport, contenant des recommandations adressées, à différents décideurs. Nous osons espérer que ce rapport n’est pas une finalité mais au contraire, il ouvre la voie à des actions concrètes et renforcées, pour l’universalité de l’internet au Bénin », a laissé entendre le Professeur Alain Kiyindou. Avant de lancer officiellement les travaux de présentation et de validation de ce rapport, le Ministre de l’économie numérique et de la digitalisation, Aurélie Adam Zoumarou, a expliqué à l’assistance, quelques points saillants de cette étude. A l’écouter, elle a permis de renseigner au moins 100 indicateurs, de collecter des informations auprès d’environ 80 cibles par l’administration d’un questionnaire ou à travers des entretiens. « Je peux vous assurer que le rapport qui vous sera détaillé aujourd’hui est un rapport qui est le fruit d’un travail très intense et de personnes engagées. Grace au travail séreux abattu, l’équipe d’experts a révélé que le Bénin a fait des avancées majeures, et notables, en ce qui concerne l’universalité de l’internet dans notre pays. Le rapport souligne toutefois, qu’il reste encore des efforts à faire, et que des réajustements sont à opérer pour atteindre l’inclusion numérique, dans notre pays », révèle-t-elle, avant de lancer l’atelier proprement dit. Pour cette étude rapportée en 250 pages environs, le Bénin en devient ainsi le pionner et le pays pilote. La même étude est en train d’être lancée, dans onze autres pays d’Afrique.

Janvier GBEDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite