Pétanque/Anniversaire de la paroisse Ste Thérèse de l’Enfant Jésus : « Le sport rime avec la religion », dixit Aurélien Vinou

691

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Au terme du tournoi de pétanque marquant les 30 ans d’anniversaire de la Paroisse Ste Thérèse de l’Enfant Jésus de PK6, dimanche 13 octobre 2019, nous nous sommes rapprochés du président de la Fédération béninoise de pétanque, Aurélien Vinou. Il a fait la genèse de cette initiative avant de lever un coin de voile sur la prochaine activité de la Fédération. Lisez-plutôt !!! 

 

Encore une innovation. Après la coupe de Noël, c’est celle de la Sainte Thérèse de l’enfant Jésus…

C’est une innovation. Je m’en voudrais si je ne faisais pas ce témoignage. Sainte Thérèse et Vierge Marie nous ont toujours accompagnés dans nos élans sportifs. Mais, nous n’avons jamais marqué un arrêt pour penser à elles. Pourtant, elles ne nous ont jamais abandonnés. L’Esprit Saint ayant joué en nous, nous  avons décidé que par cet événement marquant les 30 ans d’anniversaire de notre paroisse, nous profiterons pour témoigner à la face du monde, et nous montrerons que le sport rime avec la religion. Il n’y a pas de sport sans la foi. Pas de sport sans l’Esprit Saint. Nous y avions cru. Qu’il vous souvienne en 2016 au moment où nous allions au mondial de pétanque en Madagascar, nous nous sommes fiés à la Vierge Marie et à la Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de notre paroisse. Nous sommes revenus avec de bons résultats. Notre équipe nationale de pétanque du Bénin a été sacrée vice-championne du monde en 2016. C’était sous la protection divine de la Vierge Marie et de la Sainte Thérèse. Nous voici encore dans l’élan d’autres compétitions. Il  faut rendre témoignage, nous sommes restés dans la grâce de l’Eternel.

Nous avons vu l’intégration des dames dans ce tournoi. Peut-on dire que le niveau de la pétanque féminine prend de l’ampleur ?

L’innovation est venue même du président de la Confédération africaine des sports boules, l’Honorable Idrissou Bouraima qui a pris l’engagement de financer la participation de nos dames à la Coupe d’Afrique des nations, l’année dernière. Les résultats sont là. Arrivées à Tunis, elles ont été sacrées troisièmes, médaillées de bronze sur le continent africain. Ce qui honore notre pays pour une première participation. Des dames qui sont venues de nulle part et qu’on a mises ensemble et qui ont fait une telle prouesse, je crois que c’est ça qui nous donne la force de les impliquer dans les compétitions nationales. C’est ce que nous avons fait pour ce tournoi.

 

Quel sera le prochain chantier ?

Le prochain chantier, attendez de voir. Je ne peux pas tout révéler à tout moment. Je le ferai au moment opportun. Mais, les hostilités sont lancées et très prochainement, il y aura d’autres motos à distribuer. Et ça, je vous le promets. Ça peut être dans le septentrion comme dans le Centre ou au Sud du Bénin. C’est ce que je peux dire pour l’instant. Mais je ne peux donner de date.

Un dernier mot pour clore cet entretien…

Merci à tout un chacun de vous, surtout vous qui êtes le mass média. Vous nous accompagnez tous les jours pour donner de la visibilité à ce que nous faisons. Nous sommes très contents et c’est ça qui nous permet de galvaniser nos joueurs par ces différents prix qui leur permettront d’aller de l’avant. Nous les invitons à travailler pour être très compétitifs au plan national, continental et mondial.

Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite