Des cours en journée continue : Salimane Karimou menace des écoles privées

652

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Ce qui est devenue une habitude, depuis des années, dans plusieurs établissements scolaires privés pourrait être passible de sanctions. En effet, dans un communiqué radiodiffusé n°071/MEMP/DC/SGM/DEP/DEM/SP, le ministre des enseignements maternel et primaire (Memp), Salimane Karimou désapprouve la pratique de journée continue dans les écoles privées. Selon l’autorité ministérielle, il s’agit d’une pratique contraire aux dispositions de l’article 11 alinéa du décret n°2007-279 du 16 juin 2007 fixant les conditions générales de création ou d’ouverture, d’extension, de scission, de gémination, de transfert, de fermeture, de changement de dénomination et de fonctionnement des établissements maternel, primaire et secondaire général. « En conséquence, j’enjoins à tous les promoteurs initiateurs de cette pratique de se conformer rigoureusement et sans délai à l’esprit et à la lettre des textes en vigueur qui déterminent entre autres, les conditions d’un fonctionnement en régime spécial notamment l’article 76 du décret sus cité…En tout état de cause, tout promoteur qui ne se conformera pas à la présente prescription sera tenu seul responsable des conséquences qui en découleraient de son comportement », menace le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou.

- Advertisement -

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite